Un sauvetage au large des Canaries (image d'illustration). Crédit : Reuters
Un sauvetage au large des Canaries (image d'illustration). Crédit : Reuters

Près de 2 200 migrants ont péri en tentant de gagner l'Espagne par la voie maritime en 2020, selon une ONG. 85 % des décès se sont produits au cours de 45 naufrages d'embarcations en route vers les Canaries.

Alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Espagne, 2 170 migrants sont morts en mer en 2020. Ce chiffre a été révélé par une étude menée par l'ONG "Caminando Fronteras", qui surveille les flux migratoires.

Sur le total des migrants morts en 2020, la plupart ont été trouvés dans les eaux de l'Océan Atlantique. En effet, 85 % des décès, soit 1 851, se sont produits au cours de 45 naufrages en route vers l'archipel des Canaries, indique l'étude.

>> À (re)lire : Reportage : les Canaries, une prison pour les migrants qui rêvent du continent européen 

Les arrivées de migrants aux Canaries ont décuplé cette année à cause des contrôles renforcés en Méditerranée, autre itinéraire permettant d'atteindre l'Espagne. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur espagnol, du 1er janvier au 30 novembre 2020, 19 566 migrants ont atteint l'archipel, contre 1 993 en 2019.

Le nombre de décès apparaît lui aussi en forte hausse par rapport à 2019, année durant laquelle 893 migrants ont trouvé la mort lors d'une telle traversée vers l'Espagne.

>> À (re)lire : Canaries : un navire humanitaire pour repérer les migrants en détresse dans l'Atlantique

En réaction aux arrivées massives, le gouvernement espagnol a lancé un plan d'urgence visant à créer 7 000 places d'hébergement temporaires aux Canaries grâce à 84 millions d'euros de fonds européens, en plus de loger des migrants dans des hôtels et complexes touristiques restés vides en raison de la pandémie de Covid-19.

 

Et aussi