Linda (droite), une Américaine du Texas, a ouvert sa porte à une famille de réfugiés irakiens, dans le cadre d'un programme Airbnb, temps qu'ils trouvent un logement pérenne. Crédit : Airbnb.org
Linda (droite), une Américaine du Texas, a ouvert sa porte à une famille de réfugiés irakiens, dans le cadre d'un programme Airbnb, temps qu'ils trouvent un logement pérenne. Crédit : Airbnb.org

Le géant mondial du tourisme Airbnb a créé le mois dernier une ONG visant à fournir des hébergements temporaires à un public en situation d'urgence, dont les réfugiés et demandeurs d'asile sans-abri. InfoMigrants s'est entretenu avec un porte-parole d'Airbnb France pour faire le point sur ce projet qui a commencé à faire ses preuves partout dans le monde et arrivera prochainement dans l'Hexagone.

InfoMigrants : Pouvez-vous nous expliquer le concept d'Airbnb.org ? 

Airbnb France : "Airbnb.org est une nouvelle association à but non lucratif indépendante dont le but est d'aider à fournir des hébergements temporaires et de l’aide aux personnes en situation d'urgence. Concrètement, Airbnb.org va permettre de mettre en contact les personnes dans le besoin avec des hôtes offrant des séjours gratuits ou subventionnés par le biais d’associations telles que le CORE (Community Organized Relief Effort), la FICR (Croix-Rouge et Croissant-Rouge), l'IRC, le HIAS, Mercy Corps - et d'autres - dans leurs actions d'intervention d'urgence.

Ce projet est né d’initiatives locales d’hôtes solidaires ou encore des programmes 'Open Homes' et 'Logements d'urgence d'Airbnb', mis en place ces dernières années pour soutenir des communautés dans le besoin. Avec la création d'Airbnb.org, il s'agit d'institutionnaliser l'engagement du groupe et sa volonté de soutenir des personnes en situation d'urgence."

InfoMigrants : Comment les migrants sans-abri peuvent-ils bénéficier d'un logement via Airbnb.org ? Faut-il être réfugié statutaire ? 

Airbnb France : "Airbnb.org se donne l’ambition d’aider les réfugiés comme les demandeurs d’asile notamment en les aidant à trouver un hébergement temporaire, peu importe leur statut administratif.

>> À (re)lire : Au cœur de Paris, le pari réussi d'une colocation entre réfugiés et Français

Ce n'est pas eux qui font directement la demande d'un logement mais plutôt Airbnb.org qui identifie, en concertation avec des organisations partenaires, les personnes et communautés qui ont besoin d’aide. À date, les programmes lancés sont venus en aide à des réfugiés et demandeurs d'asile, mais aussi à des personnes évacuées à la suite d'une catastrophe naturelle, aux travailleurs humanitaires et aux travailleurs en première ligne dans la lutte contre la propagation du Covid-19."

InfoMigrants : La plateforme est-elle déjà disponible en France ?

Airbnb France : "Non car Airbnb.org doit, dans un premier temps, travailler avec les autorités locales afin d’identifier au mieux les besoins de chaque territoire. 

>> À (re)lire : Hébergement : les demandeurs d'asile de région parisienne réorientés en masse vers les régions

L’entité s’associera ensuite à des organisations à but non lucratif locales pour orienter les personnes dans le besoin vers des séjours gratuits ou subventionnés. Les besoins, notamment en termes de durée du séjour, et types d’offres d’hébergement seront évalués avec les organisations partenaires."

InfoMigrants : Des migrants ont-ils déjà commencé à bénéficier de Airbnb.org ? Quels sont les retours ?

Airbnb France : "Avant que l'ONG en elle-même ne soit créée, des réfugiés avaient déjà commencé à bénéficier de l'aide de certains hôtes engagés : de l'Australie à la France, plus de 100 000 hôtes ont ainsi proposé leur logement et aidé à fournir un hébergement à 75 000 personnes en situation d'urgence.

Plusieurs exilés racontent que leur expérience leur a permis de mettre le pied à l'étrier et de démarrer une nouvelle vie dans leur pays d'accueil. C'est le cas de Fode, un réfugié malien vivant à Rome et ayant pu bénéficier de l'hospitalité de Els, son hôte qui, dit-il, le traite 'comme un fils'".

InfoMigrants : Comment est financé Airbnb.org ?

Airbnb France : "Airbnb.org sera financée grâce aux dons privés de particuliers, des hôtes par exemple, et d'institutions. Particulièrement concernés, les hôtes sur Airbnb ont contribué à hauteur de 1,3 million de dollars l’année dernière au fonds Open Homes.

Airbnb a également engagé 400 000 actions pour soutenir l'organisation. Les cofondateurs Joe Gebbia, Brian Chesky et Nate Blecharczyk feront don, en complément, de six millions de dollars supplémentaires. En outre, Airbnb continuera à fournir un soutien opérationnel continu à Airbnb.org.

 

Et aussi