L'Ocean Viking a secouru jeudi 237 personnes au large de la Libye. Crédit : SOS Méditerranée / Hippolyte
L'Ocean Viking a secouru jeudi 237 personnes au large de la Libye. Crédit : SOS Méditerranée / Hippolyte

L'Ocean Viking a secouru jeudi 237 migrants, dont 31 femmes et 101 mineurs, en détresse au large des côtes libyennes. Le navire humanitaire sera rejoint d'ici quelques jours dans la zone de recherche et de sauvetage par l'Open Arms.

Quelques jours seulement après avoir débarqué 373 migrants au port d'Augusta en Sicile, l'Ocean Viking a repris la mer mardi 2 février et a secouru jeudi 237 migrants, dont 31 femmes et 101 mineurs, lors deux opérations au large des côtes libyennes.

Contrairement aux fois précédentes, le navire humanitaire affrété par SOS Méditerranée n'a pas eu à subir de quarantaine après avoir accosté en Italie et a donc pu rejoindre rapidement la zone de recherche et de sauvetage (SAR zone). "Tous les rescapés et l'équipage ont fait un test PCR à leur arrivée au port sicilien, qui est revenu négatif", précise à InfoMigrants Meryl Sotty, chargée de communication de l'ONG.

L'Open Arms aussi en route vers la SAR zone

L'Ocean Viking devrait être rejoint en Méditerranée centrale d'ici quelques jours par l'Open Arms. Le navire de l'ONG espagnole éponyme a quitté Barcelone, en Espagne, mardi pour sa 80e mission en mer. Il se trouvait jeudi matin au large de Malte.

Un autre bateau appartenant également à Proactiva Open Arms est aussi en route pour la SAR zone. L'Astral a levé l'encre lundi soir en direction des côtes libyennes pour effectuer une mission d’observation et de surveillance. Le voilier ne peut pas en théorie procéder à des sauvetages. "L'Astral est un voilier et, malgré le fait qu'il ait sauvé des [vies], [il n’est pas] en état de rester en mer plusieurs jours. Le risque pour la sécurité des rescapés serait trop grand", expliquait en 2018 le chef de mission Riccardo Gatti.

Malgré l'hiver, les départs depuis la Libye n'ont pas cessé. Mercredi, 90 personnes ont été interceptées en mer par les garde-côtes libyens et renvoyées dans le pays. L'embarcation avait été repérée par l'avion des Pilotes volontaires. L'Ocean Viking "se dirigeait vers [le canot] quand les équipes de SOS Méditerranée ont appris qu'il avait été intercepté", signale sur Twitter la journaliste Nejma Brahim, à bord du navire humanitaire.

Depuis le début de l'année, 114 migrants ont perdu la vie en mer Méditerranée en tentant de rejoindre l'Europe, selon les chiffres de l'Organisation internationale des migrations (OIM).

 

Et aussi