Le réfugié soudanais a été interpellé dans la foulée. Crédit : GoogleMap
Le réfugié soudanais a été interpellé dans la foulée. Crédit : GoogleMap

Un demandeur d'asile soudanais, à qui le statut de réfugié avait été refusé, a poignardé à mort vendredi le responsable d'un centre pour demandeurs d'asile de Pau, dans le sud de la France. L'homme, qui a été interpellé, était déjà connu pour des faits de violences.

Le responsable d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA) à Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, a été tué par un demandeur d'asile soudanais, vendredi 19 février, ont appris différents médias français de sources policières. Le demandeur d'asile âgé de 38 ans avait porté plusieurs coups de couteau au responsable plus tôt dans la journée.

Ses motivations restent pour l'heure inconnues. Le Soudanais a été interpellé dans la foulée et placé en garde à vue.

L'homme, qui ne vivait pas dans ce CADA mais y a déjà été pris en charge par le passé, était connu de la police pour des faits de violence. Condamné en 2017, il avait déjà été incarcéré. Il était en revanche inconnu des services de renseignement. 

Refus du statut de réfugié

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, venu à Pau pour exprimer "la solidarité" du gouvernement, a expliqué que l'homme était arrivé en France en 2015, et s'était vu alors refuser son statut de réfugié par l'Ofpra.

Cependant, a ajouté le ministre, il avait été autorisé par la justice administrative à rester en France, une autorisation qui avait pris fin avec sa condamnation à de la prison "pour rixe à l'arme blanche".

L'agresseur présumé n'avait cependant pas répondu à deux convocations, dont une fin 2020, pour se faire signifier son expulsion. "[...] C'est parce qu'il devait quitter le territoire national [...] sans doute qu'il est venu ici [à Pau]", a déclaré Gérald Darmanin vendredi devant le centre d'accueil.

Implanté de longue date à Pau, le CADA Isard COS compte, selon son site, 257 places et offre aux demandeurs d'asile et réfugiés un "accompagnement global mais adapté à chaque situation familiale ou personnelle". Il propose aussi des hébergements dans différents quartiers de la ville.

 

Et aussi