Le navire de ravitaillement Vos Triton. Crédit : Sea-Watch
Le navire de ravitaillement Vos Triton. Crédit : Sea-Watch

Le navire commercial Vos Triton a secouru samedi 77 personnes migrantes au large de la Libye. L’équipage voulait ramener les exilés en Libye mais une importante protestation à bord a convaincu le capitaine de se diriger vers Lampedusa. Une enquête a été ouverte par les autorités italiennes.

Ils ne retourneront pas en Libye. Soixante dix-sept migrants secourus samedi 20 février par le navire commercial, Vos Triton, à proximité de la plateforme pétrolière de Bouri, au large de la Libye, ont protesté contre leur retour à Tripoli. Face à la pression, le capitaine du navire a finalement décidé de faire route vers l'île de Lampedusa, a rapporté le journaliste italien Sergio Scandura, de Radio Radicale.

Arrivés à proximité des côtes de Lampedusa dimanche, les rescapés n’ont pas été autorisés à débarquer immédiatement. Le navire est resté plusieurs heures stationné au large de l’île.

En fin de journée lundi, le Vos Triton se trouvait à proximité de Porto Empedocle, en Sicile. Selon le procureur d'Agrigente, la ville voisine et chef lieu de la région, cité par Sergio Scandura, une enquête a été ouverte.

>> À (re)lire : Après quatre ans d'accord avec la Libye, des ONG dénoncent une Italie "alliée" d'un pays où souffrent les migrants

Sans la protestation des exilés à bord, le Vos Triton les aurait ramenés en Libye, qui n'est pas considéré comme un pays sûr.

Refoulement en 2019

En mars 2019, le navire marchand, qui bat pavillon de Gibraltar et est propriété d'une entreprise néerlandaise, avait déjà secouru des migrants en mer. Il les avait ramenés à Tripoli, bafouant la législation internationale qui enjoint de conduire les rescapés dans un port sûr.

Il n'est pas rare que des navires commerciaux portent secours à des embarcations de migrants en difficultés. Les lois maritimes obligent tout navire se trouvant à proximité d'un bateau en détresse à détourner sa route pour lui porter secours.

Dans la majorité des cas, les navires vont débarquer les rescapés dans des ports italiens ou maltais. Mais il arrive que des capitaines choisissent de ramener les migrants en Libye. InfoMigrants avait recueilli en novembre dernier le témoignage d'un jeune Guinéen qui racontait avoir été secouru au large des côtes libyennes puis ramené en Libye par un navire commercial.

Quelques heures après le sauvetage de 77 migrants, samedi, le Vos Triton a une nouvelle fois été sollicité par les ONG. L'avion Moonbird de Sea Watch lui a demandé de porter secours à une autre embarcation de migrants : mais selon l'ONG, le Vos Triton, qui se trouvait à proximité, n'a pas détourné sa route pour aller les secourir.

 

Et aussi