Quatorze migrants syriens ont été secourus dimanche dans la Manche au large de Sangatte. Crédit : préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.
Quatorze migrants syriens ont été secourus dimanche dans la Manche au large de Sangatte. Crédit : préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Les secouristes français ont porté assistance dimanche à 14 migrants syriens en difficulté au large de Sangatte, dans le nord de la France. Le même jour, les autorités britanniques ont annoncé avoir appréhendé 50 migrants partis des côtes françaises.

Un week-end encore agité dans la Manche : la préfecture maritime a indiqué dans un communiqué avoir porté secours, dimanche 7 mars aux premières heures de la journée, à "une embarcation de migrants en difficulté" qui se trouvait à trois miles nautiques (environ 5,5 km) au large de Sangatte dans le Pas-de-Calais.

Quatorze migrants, tous de nationalité syrienne, ont été récupérés "sains et saufs" par le Garonne, un imposant navire de soutien de la Marine nationale. Le groupe a ensuite été transféré au port de Calais à l'aide d'une vedette de la Marine où il a été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières.

>> À (re)lire : Traversées de la Manche : comment se passe le retour à terre des migrants secourus en mer ?

La BBC indique également qu'une autre embarcation avec 17 migrants à son bord a été empêchée, par les autorités françaises, de tenter la traversée un peu plus tard. 

Côté britannique, la Border force a procédé, dimanche, à l'interception de trois embarcations totalisant 50 migrants.

Depuis le début de l'année, plus de 650 exilés sur des canots ont ainsi été interceptés dans la Manche par les autorités britanniques, soit le double du nombre de tentatives de traversées enregistrées l'année dernière à la même période.

>> À (re)lire : À Calais, le Brexit ne changera rien au sort des migrants

Sur l'ensemble de 2020, plus de 8 400 migrants ont atteint les côtes britanniques à bord de 635 bateaux. Un porte-parole du Home Office a rappelé la semaine dernière que les exilés "devaient demander l'asile dans le premier pays sûr dans lequel ils entrent".

La préfecture maritime, quant à elle, a dénombré plus de 9 500 passages ou tentatives de passage de la Manche par des migrants ont été recensés en 2020, soit quatre fois plus qu'en 2019.

 

Et aussi