Un migrant est transféré sur l'île de Grande Canarie, aux Canaries, dimanche 28 mars. Crédit : Reuters
Un migrant est transféré sur l'île de Grande Canarie, aux Canaries, dimanche 28 mars. Crédit : Reuters

Plusieurs décès de migrants tentant de rejoindre l'Espagne ont été rapportés ces derniers jours. Au moins deux ont trouvé la mort au large de la région de Murcie, dans le sud-est du pays, et trois autres ont péri à proximité de l'île de Ténérife, aux Canaries. Neuf personnes sont portées disparues.

Les côtes espagnoles ont été le théâtre de nouveaux drames ces derniers jours. Au moins deux migrants ont trouvé la mort dans le chavirement de leur embarcation de fortune au large de la localité de Mazarron, dans le sud-est de l'Espagne, ont annoncé dimanche 28 mars les autorités espagnoles. Cette embarcation s'était renversée dans la nuit de samedi à dimanche.

"Il y a deux morts dont les corps ont été récupérés, trois personnes secourues et neuf disparus (selon l'un des rescapés)", a indiqué sur Twitter la délégation du gouvernement espagnole de la région de Murcie.

Les garde-côtes continuaient dimanche matin les "opérations de recherche pour retrouver les migrants disparus", ont ajouté les autorités.

Trois morts et 41 rescapés au large des Canaries

Deux jours plus tôt, deux femmes et un homme, tentant eux aussi de rejoindre l'Espagne, ont également péri vendredi matin en mer, cette fois-ci au large de l'île de Tenerife, dans l'archipel des Canaries. Ils se trouvaient à bord d'un bateau de migrants surchargé, parmi lesquels 41 personnes ont pu être sauvées, ont annoncé les garde-côtes.

"Certains occupants de l'embarcation ont commencé à tomber à l'eau" mais les sauveteurs ont réussi à secourir le bateau avec 37 personnes encore à bord au total dont un homme qui était déjà mort, a expliqué un porte-parole. Parmi les rescapés, figuraient une femme, un bébé et quatre enfants.

>> À (re)lire : Îles Canaries : "Toutes les embarcations dans l'Atlantique sont en danger"

Des pêcheurs, qui avaient donné l'alerte en voyant le bateau en détresse, ont également sauvé cinq autres occupants de l'embarcation et récupéré les corps de deux femmes, a-t-il ajouté.

Ce sauvetage intervient quelques jours après la mort d'une petite Malienne de deux ans, secourue à bord d'un bateau de 52 migrants parti du Sahara occidental pour rejoindre les Canaries. Elle est, officiellement, la 19e victime depuis le début de l'année sur cette route migratoire. 


L'Espagne continentale se trouve à près de 1 700 km des Canaries. Crédit : InfoMigrants
L'Espagne continentale se trouve à près de 1 700 km des Canaries. Crédit : InfoMigrants


Depuis le début de l'année, le flux des arrivées aux Canaries - qui a connu un pic en 2020 - ne s'est pas tari, avec 2 580 migrants parvenus sur l'archipel entre le 1er janvier et le 15 mars, contre 1 219 sur la même période de 2019, selon des chiffres officiels. 

Toutes routes confondues - dont celle passant par la Méditerranée occidentale pour rejoindre l'Espagne continentale -, quelque 4 377 migrants sont arrivés dans le pays par la mer depuis le mois de janvier.

 

Et aussi