Des gendarmes français patrouillent sur la plage de Wissant, dans le Pas-de-Calais, le 11 janvier 2019. Crédit : Reuters
Des gendarmes français patrouillent sur la plage de Wissant, dans le Pas-de-Calais, le 11 janvier 2019. Crédit : Reuters

Deux migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre depuis Calais ont été découverts en hypothermie par la police après que leur petite embarcation a chaviré. Malgré la douceur printanière, les eaux de la Manche restent glaciales à cette époque de l'année et les tentatives de traversée d'autant plus dangereuses.

Malgré une vague de douceur et une meilleure météo sur les côtes françaises récemment, deux migrants ont été découverts, dans la nuit du mardi 30 au mercredi 31 mars, en état d'hypothermie sur une plage à Calais, annonce la police sur Twitter.

Les deux hommes, tombés à l'eau alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Angleterre sur un canot, ont été conduits à l'hôpital après avoir reçu les premiers soins sur place.

Un peu plus tôt, les policiers avaient également trouvé une embarcation et des gilets de sauvetage "enfouis dans le sable", laissant penser à une autre tentative de traversée imminente. 

Malgré le retour du printemps, la température de l'eau est encore loin de dépasser les 10°C à Calais et ses environs. Les courants marins restent également très forts et le trafic maritime toujours aussi important, faisant de la Manche l'une des routes migratoires les plus périlleuses pour les exilés. 

Pour autant, les tentatives de traversées continuent. Selon la police de Calais, la dernière en date remonte à mardi lorsqu'une patrouille a "constaté le départ vers l'Angleterre d'une embarcation avec 10 personnes à bord. Trois d'entre eux sont tombés à l'eau et ont été secourus par les policiers." Les rescapés ont ensuite été pris en charge par les pompiers.

>> À (re)lire : Traversées de la Manche : comment se passe le retour à terre des migrants secourus en mer ?

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, quant à elle, a fait part de deux opérations de sauvetage le 21 mars ayant permis de secourir plus de 70 migrants dont une dizaine d'enfants sur deux embarcations au large de Calais et de Boulogne-sur-Mer.

À peine 24h plus tard, les autorités arrêtaient plus de 160 personnes qui tentaient elles aussi la traversée tandis que côté anglais six embarcations transportant 183 migrants au total atteignaient le littoral. Un record d'arrivées depuis le début de l'année, selon les autorités britanniques.

Près de 10 000 migrants ont tenté de traverser la Manche en 2020, soit quatre fois plus qu’en 2019, selon la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. Londres, de son côté, indique que plus de 8 400 migrants ont atteint, l'année dernière, les côtes britanniques à bord de 635 bateaux.

 

Et aussi