REUTERS/Jorge Duenes | Un prototype du mur anti-migrants à Tijuana, à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. (Photo d'illustration)
REUTERS/Jorge Duenes | Un prototype du mur anti-migrants à Tijuana, à la frontière entre les États-Unis et le Mexique. (Photo d'illustration)

Les routes migratoires qui partent d’Afrique mènent soit à d’autres pays du continent, soit à l’Europe, soit – et c’est moins connu – aux États-Unis. Congolais, Ougandais, Maliens, Sierra-Léonais… De nombreux Africains arrivent en Amérique latine et tentent de rejoindre l’Amérique du Nord.

REP AFRIK 02/04 ÉTATS-UNIS Récit d'un migrant camerounais


Sous l’administration Trump, ceux qui y parvenaient étaient aussitôt emprisonnés au Texas pendant un an, deux ans, voire plus. Depuis l’arrivée de Joe Biden au pouvoir, ces Africains sont peu à peu relâchés et peuvent attendre la décision de la justice sur leur demande d’asile chez des amis déjà installés aux États-Unis. Au Texas, rencontre avec un Camerounais qui relate son expérience.

 

Et aussi