Avec 455 migrants à bord, le Sea Watch 4 se dirige vers la Sicile pour débarquer les rescapés dans un port sûr. Crédit : Twitter/Sea Watch
Avec 455 migrants à bord, le Sea Watch 4 se dirige vers la Sicile pour débarquer les rescapés dans un port sûr. Crédit : Twitter/Sea Watch

Au cours de six opérations distinctes ces derniers jours, le Sea Watch 4 a secouru 455 migrants en mer Méditerranée. Le navire humanitaire allemand a reçu l'autorisation de les débarquer en Sicile.

En quatre jours de navigation dans la zone de détresse de la mer Méditerranée, le navire humanitaire allemand Sea Watch 4 de l’ONG éponyme a porté secours à 455 migrants au large de la Libye. Le bateau n'a pas chômé enchaînant les opérations de secours.

Le navire allemand a rejoint mardi 4 mai son port de débarquement en Sicile, à Trapani.

Le sixième et dernier sauvetage a eu lieu dans l’après-midi du 1er mai avec 51 migrants sortis de l’eau. Un peu plus tôt, 97 migrants avaient aussi été secourus après avoir passé trois jours en mer.

La quatrième opération a eu lieu dans la nuit du 30 avril au 1er mai, le Sea Watch 4 portant assistance à 94 personnes en détresse. La troisième opération a eu lieu le vendredi 30 avril avec 93 migrants secourus. 

Enfin, les deux premiers sauvetages, lors desquels 120 personnes ont été sauvées, ont eu lieu les 29 et 30 avril.

>> À (re)lire : Plus de 100 migrants meurent dans un naufrage au large de la Libye : "Ces morts ne sont pas un accident"

La Libye est un important point de passage pour des dizaines de milliers de personnes cherchant chaque année à gagner l'Europe via les côtes italiennes, distantes de quelque 300 kilomètres. Les sauvetages - et les drames - au large de ce pays sont ainsi fréquents. Récemment, un autre navire humanitaire, l'Ocean Viking, est venu en aide à 236 migrants, qu'il a débarqués, le 1er mai, en Sicile.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 597 migrants sont morts en Méditerranée depuis le début de l’année.

 

Et aussi