La Roumanie est devenue une nouvelle étape sur la route migratoire pour les migrants.

À Timisoara, dans l'ouest de la Roumanie, le nombre de demandeurs d'asile a explosé. Une progression qui est passée de 4 000 à 6 000 en un an. Et ils empruntent désormais une nouvelle route d'accès à l'Europe de l'Ouest qui passe par la Roumanie. Sur place, les autorités sont débordées. Le nouveau maire de la ville vient de faire appel à Bucarest, arguant qu'il s'agit d'un problème national. Et au moment où Timisoara rentre à nouveau en confinement pour lutter contre la pandémie de Covid-19, associations et citoyens s'organisent pour leur venir en aide grâce aux réseaux sociaux.

Une émission préparée par Jennie Shin.

 

Et aussi

Webpack App