Des migrants en mer au large de la Libye (photo d'illustration). Crédit : Picture alliance
Des migrants en mer au large de la Libye (photo d'illustration). Crédit : Picture alliance

Plus de 20 migrants sont présumés morts après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye lundi, a rapporté le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU. Un seul corps a pu être repêché. Quarante deux personnes ont par ailleurs été secourues, elles ont été ramenées en Libye par les garde-côtes.

Un migrant a perdu la vie et vingt-trois autres sont présumés morts après le naufrage de leur embarcation au large de la Libye lundi 10 mai, a rapporté le Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU (HCR).

Un seul corps a pu être repêché après le drame, a précisé Tarik Argaz, porte-parole du HCR en Libye. Quarante-deux survivants ont par ailleurs été ramenés à terre et dans la capitale Tripoli par les garde-côtes libyens.

Le HCR et le Comité international de secours (IRC) étaient lundi à pied d'œuvre pour soigner ces survivants qui souffraient de brûlures.

"Des corps de migrants ramenés par les vagues sur les côtes"

La veille, cinq personnes, dont une femme et un enfant, s'étaient déjà noyées au large de la Libye alors qu'elles tentaient de rejoindre l'Europe. Au moins 45 personnes étaient à bord.

Safa Msehli, porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), a affirmé que des pêcheurs avaient secouru 40 migrants impliqués dans ce naufrage, qu'ils ont ramenés à terre.

>> À (re)lire : Qu'advient-il des migrants interceptés en mer par les garde-côtes libyens ?

"Des corps de migrants issus de deux naufrages au large de la Libye ont été ramenés par les vagues sur les côtes depuis hier", a également tweeté Safa Meshli lundi matin, sans préciser le nombre exact de corps, laissant supposer qu'il s'agit des migrants disparus en mer dimanche et lundi.

Dimanche, plus de 700 migrants, répartis dans neuf embarcations différentes, avaient par ailleurs été interceptés en mer Méditerranée par les garde-côtes libyens et renvoyés en Libye. Ils ont été menés dans des centres de détention surpeuplés, a encore précisé Safa Msehli.

Depuis le début de l'année, environ 7 500 migrants ont été interceptés en mer par les garde-côtes libyens et renvoyés dans le pays, selon les données de l'OIM. Un chiffre en nette augmentation comparé aux mêmes périodes de 2020 et de 2019.

 

Et aussi

Webpack App