Echoués / Copyright Herlinde Koelbl
Echoués / Copyright Herlinde Koelbl

Photographier les réfugiés, autrement. C'était l'objectif de l'artiste allemande Herlinde Koelbl qui a parcouru plusieurs camps de réfugiés à travers l'Europe. Une exposition à Munich retrace son voyage tout en douceur.

Au quotidien / Herlinde Koelbl

Herlinde Koelbl se trouvait là par hasard, en Sicile, quand son appareil photo a saisi ce jeune homme enveloppé dans une couverture de survie. Un bel instantané malgré la misère des réfugiés. Des milliers de personnes en provenance d'Afrique transitent par l'île italienne. Le tapage médiatique a pris fin depuis longtemps, bien avant que cet homme se rende aux toilettes. 

Echoués / Herlinde Koelbl

Des images montrant des bateaux pneumatiques surchargés, des réfugiés désespérés, des secours débordés, il y en a beaucoup. Les coulisses des drames qui se jouent en Méditerranée sont moins visibles en revanche. Herlinde Koelbl cherche toujours des motifs qui sortent de l'ordinaire et qui ont aussi une histoire à raconter. 

L'Europe comme point de chute / Herlinde Koebl

Un peu partout, des vêtements échouent sur les plages de la Méditerranée, ramenés sur terre par les vagues. Personne ne sait si les gens qui portaient ces habits ont survécu à leur périlleux voyage en mer. Ou s’ils font partie des milliers de personnes qui sont mortes noyées. 

Forteresse barricadée / Herlinde Koelbl, Photo: DW/H. Mund

Les frontières extérieures des pays européens sont désormais entourées de fil de fer barbelé. La photographe a visité quelques-uns de ces avant-postes. Des réfugiés se sont installés à proximité des clôtures, dans de petites tentes. Certains campent sur le sol, nus. Sur le fil de fer barbelé, ils suspendent du linge pour le faire sécher. 

5 x 5 mètres : l’Allemagne / Herlinde Koelbl

Elles ressemblent à des nids d'abeilles et sont aussi petites que des cellules de prison : ce labyrinthe est un camp de réfugiés en Allemagne. Selon Herlinde Koelbl, ce type de logement permet souvent d’avoir un peu plus d'intimité que les tentes plantées dans des camps en Grèce ou en Macédoine. 

La diplomatie par les images / Matthias Nold / Herlinde Koelbl

L'exposition "Réfugees" a été inaugurée au ministère des Affaires étrangères à Berlin, en présence de l'artiste. Ancienne créatrice de mode, Herlinde Koelbl est connue pour ses photos engagées. Avec des projets comme "Spuren der Macht" ou "Feine Leute", elle s'est depuis longtemps taillée une réputation internationale. 

Herlinde Koelbl / DW/G. Schließ

La thématique des réfugiés occupe Herlinde Koelbl depuis un certain temps. A Berlin, on peut admirer d'autres photos de l'artiste. Celle-ci est intitulée "Entendre et comprendre" et suggère qu'un dialogue amical est possible avec les réfugiés en Allemagne. Quant à l'exposition "Refugees", elle s'apprête à partir pour New-York. 


Auteur : Carole Assignon


Première publication le 05.05.2017

DW n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes

Texte initialement publié sur : Deutsche Welle 

 

 

Et aussi