Manifestation contre le durcissement de la politique migratoire du Danemark et les ordonnances d’expulsion à Copenhague, le 21 avril 2021. Crédit : AP
Manifestation contre le durcissement de la politique migratoire du Danemark et les ordonnances d’expulsion à Copenhague, le 21 avril 2021. Crédit : AP

Le Danemark, dans les années 1980, en ouvrant grand ses portes aux réfugiés, faisait figure de modèle en matière de politique migratoire. Mais, la montée des populismes en Europe a changé la donne et les autorités danoises n’ont cessé de durcir les conditions d’accueil des demandeurs d’asile. Il y a quelques mois, les sociaux-démocrates danois sont devenus les premiers en Europe à décréter que la région de Damas en Syrie était désormais sûre. Ils révoquaient les permis de séjour de plusieurs dizaines de familles.

GRAND REPORTAGE


"Au Danemark, les réfugiés syriens sacrifiés sur l’autel de la répression migratoire", un Grand reportage signé Vincent Souriau.

 

Et aussi