Un petit bateau navigue sur la Manche. Au loin, on distingue les falaises blanches de la côte britannique. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Un petit bateau navigue sur la Manche. Au loin, on distingue les falaises blanches de la côte britannique. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants

Quatre-vingt migrants ont été secourus dans la manche, vendredi, par les autorités françaises. Depuis le printemps, les traversées sont quasi-quotidiennes dans ce petit bras de mer entre la France et l'Angleterre malgré les dangers liés à la densité du trafic et aux forts courants.

Quatre-vingt migrants ont été secourus, vendredi 18 juin, dans la Manche alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Angleterre sur des embarcations de fortune, a annoncé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. 

Deux premières embarcations transportant au total 42 personnes ont d'abord été prises en charge au large de Boulogne-sur-mer et d'Ambleteuse, après avoir contacté le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez.

En début d'après-midi, une autre embarcation se trouvant en difficulté au large de Leffrinckoucke (Nord) a été secourue et ses 38 occupants ramenés au port de Calais, vers 14h45.

Tous ont été pris en charge sains et saufs par le SDIS (Service départemental d'incendie et de secours) et la police aux frontières du Pas-de-Calais. 

Depuis le printemps, ces traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni sont quasi-quotidiennes malgré les mises en garde répétées des autorités soulignant le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l'eau.

>> À (re)lire : Le nombre de traversées de la Manche atteint un nombre record en mai

Des traversées qui ne faiblissent pas

Mardi 15 juin, les autorités françaises avaient déjà intercepté 46 passagers. La veille, 110 personnes au total avaient également été secourues en pleine mer, dont 45 par les services français. Le 7 juin, cinq migrants ont même essayé de traverser la mer à la rame, avant d'être ramenés à terre.

En 2020, plus de 9 500 traversées, ou tentatives de traversée, de ce type ont été recensées, soit quatre fois plus qu'en 2019, selon un bilan de la préfecture maritime. Six personnes y ont trouvé la mort et trois ont disparu, après quatre morts en 2019.

Malgré le durcissement de la politique appliquée par le Royaume-Uni et la France sur la traversée de la Manche, le nombre de migrants souhaitant rejoindre les côtes britanniques ne faiblit pas. Depuis le 1er janvier 2021, 5 007 personnes ont traversé la mer, selon les chiffres du Home Office.

>> À (re)lire : Face à l'afflux de migrants, Londres veut rendre "impraticable" la traversée de la Manche

Au cours de la même période l’année dernière, 1 865 candidats à l'exil avaient été récupérés par les autorités. Puis les traversées avaient repris de plus belle les six derniers mois de l’année 2020 : 8 410 migrants avaient finalement franchi la frontière.

 

Et aussi

Webpack App