Les autorités finlandaises n'expulseront plus d'Afghans dans les prochains mois. Crédit : Pixabay
Les autorités finlandaises n'expulseront plus d'Afghans dans les prochains mois. Crédit : Pixabay

Les autorités finlandaises ont annoncé lundi suspendre temporairement les expulsions vers l'Afghanistan en raison de la situation sécuritaire dans le pays. Alors que l’armée américaine et les forces de l’Otan achèvent en ce moment même le retrait de leurs unités, les Taliban ont conquis ces deux derniers mois de vastes portions du territoire.

Le gouvernement afghan a été entendu par les autorités finlandaises. Helsinki a annoncé lundi 12 juillet avoir suspendu temporairement les expulsions vers l’Afghanistan jusqu’à ce que l’évaluation de "la situation sécuritaire" soit terminée.

Kaboul avait appelé samedi 10 juillet l’Union européenne à ne plus renvoyer dans le pays ses ressortissants durant les trois prochains mois, en raison de la dégradation sécuritaire. Alors que l’armée américaine et les forces de l’Otan achèvent en ce moment même le retrait de leurs unités, les Taliban ont conquis ces deux derniers mois de vastes portions du territoire.

Les forces afghanes, privées du crucial soutien aérien américain, ne contrôlent désormais plus, pour l’essentiel, que les grands axes et les capitales provinciales, donc certains sont encerclées. La récente mobilisation des milices laisse craindre que le pays sombre dans une nouvelle guerre civile.

>> À (re)lire : Afghanistan : les pays frontaliers s'inquiètent d'un afflux de réfugiés avec l'avancée des Taliban

Cependant, en dépit de ces risques, les demandeurs d’asile afghans en Finlande ne verront pas pour autant leur demande automatiquement acceptée. Au contraire, ils devront attendre plus longtemps une décision, a affirmé sans plus d’explications Jaakko Purontie, un responsable du service finlandais de l’immigration au journal Iltalehti.

Quelque 350 demandes d’asile concernant des citoyens afghans sont actuellement en attente dans le pays nordique.

Les autres pays de l’Union européenne n’ont pour l’heure pas décidé d’interrompre les renvois vers l’Afghanistan. L’Allemagne a déclaré qu’une décision serait prise à la fin du mois de juillet, mais les autres États membres sont restés mutiques sur le sujet.

 

Et aussi

Webpack App