Capture d'écran France 24

Le Parlement danois a adopté en juin une loi qui prévoit d'envoyer les demandeurs d'asile dans des centres d'accueil en dehors de l'Union européenne. Copenhague serait notamment en discussion avec des pays comme le Rwanda. C'est une étape de plus dans le durcissement de la politique migratoire de ce pays qui est, par ailleurs, le seul en Europe à considérer que la situation est désormais suffisamment sûre à Damas et ses environs pour y renvoyer les réfugiés syriens originaires de cette région.  

Sur les 8 000 Syriens arrivés au Danemark en 2015, ils sont un peu plus de 500 à craindre de perdre leur titre de séjour cette année. Cette politique provoque l'émotion de certains Danois, et attise aussi l'inquiétude des ONG, des pays voisins et des institutions européennes.

Une émission préparée par Jennie Shin.

 

Et aussi

Webpack App