Des migrants arrivent aux Canaries après avoir été secourus en mer, le 27 juin 2021. Crédit : Reuters
Des migrants arrivent aux Canaries après avoir été secourus en mer, le 27 juin 2021. Crédit : Reuters

Le nombre d'arrivées de migrants aux Canaries durant les six premiers mois de l'année a connu une hausse de 156 % par rapport à la même période l'an dernier. Près de 7 000 personnes ont débarqué dans l'archipel espagnol entre janvier et juillet 2021, contre plus de 2 700 entre en 2020.

Malgré les dangers, la route des Canaries ne cesse d'être empruntée par les migrants africains. Les traversées de l'Atlantique connaissent même un net rebond cette année. Au premier semestre, 6 952 personnes sont arrivées dans l'archipel espagnol, situé au large des côtes ouest-africaines, soit une augmentation de 156 % par rapport à la même période l'an dernier où 2 706 exilés avaient atteint les Canaries, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

>> À (re)lire : Espagne : aux îles Canaries, des migrants toujours dans l'impasse

Une nette hausse des débarquements a également été enregistrée dans la première quinzaine de juillet : 7 263 migrants sont arrivés à bord de 192 canots, contre 2 804 répartis dans 94 embarcations au cours de la même période de 2020.

Plus de 14 000 arrivées en Espagne depuis le début de l'année

Au total, entre le 1er janvier et le 15 juillet 2021, 14 737 personnes ont rejoint l'Espagne, ce qui représente une augmentation de 63 % par rapport à la même période de l'année dernière. À noter que les autorités espagnoles ne tiennent pas compte des quelque 10 000 arrivées à Ceuta au printemps, lors de la crise diplomatique entre Madrid et Rabat.

Sur les 14 737 arrivées, la grande majorité est entrée en Espagne par la mer : on dénombre 13 724 débarquements par voie maritime et 1 013 par voie terrestre, via les enclaves de Melilla et Ceuta, au nord du Maroc.

La traversée de l'Atlantique depuis les côtes marocaines vers les Canaries, d'une distance d'environ 100 km, est particulièrement dangereuse en raison des forts courants et de l'état des canots surchargés. Entre janvier et juin 2021, 2 087 personnes ont péri en mer en tentant de rejoindre l'Espagne, dont 1 922 sur la route des Canaries, d'après les chiffres de l'association Caminando fronteras. Sur l'ensemble de l'année 2020, le nombre de décès en mer s'élevait à 2 170.

 

Et aussi

Webpack App