En 2020, plus de 9 500 traversées ou tentatives de traversées ont été recensées. Crédit : @premarmanche
En 2020, plus de 9 500 traversées ou tentatives de traversées ont été recensées. Crédit : @premarmanche

Cent huit migrants ont été secourus par les autorités françaises dans la journée du 11 août. Malgré les mises en garde répétées de la France sur les dangers de la traversée, les tentatives de passage ne faiblissent pas.

Cent huit migrants ont été secourus mercredi 11 août dans le détroit du Pas-de-Calais alors qu'ils tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord de quatre embarcations distinctes, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) Gris-Nez a d'abord été contacté pour une embarcation "se trouvant en difficulté au large de Sangatte" (Pas-de-Calais), a détaillé la préfecture dans un communiqué.

À son bord, sept personnes ont été récupérées par le patrouilleur de service public (PSP) Flamant de la Marine nationale et déposées au port de Dunkerque où elles ont été prises en charge par le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) et la police aux frontières.

>> À relire : Entre Londres et Paris, une énième rencontre pour lutter contre l'immigration clandestine

Plus de 10 000 arrivées au Royaume-Uni depuis le début de l'année

Le Cross est ensuite venu au secours d’une autre embarcation en difficulté avec 29 naufragés à bord, au large de Dunkerque. Une fois arrivé sur zone, "le Flamant [a] signal[é] qu'un naufragé [avait] fait un malaise" : une "évacuation médicale héliportée du naufragé" a alors été décidée. Les autres personnes ont été ramenées au port de Dunkerque.

Puis, trente-sept naufragés ont ensuite été secourus sur des bateaux en difficulté au large de Calais et 35 au large de Dunkerque.

Depuis la fin 2018, les traversées illégales de la Manche par des migrants cherchant à gagner le Royaume-Uni se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités qui soulignent le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la basse température de l'eau.

Pour la seule journée du 4 août, 482 exilés, répartis dans 21 embarcations de fortune, ont réussi à atteindre les côtes britanniques, selon les chiffres du Home office, équivalent du ministère de l'Intérieur. Au total, depuis le début de l'année, plus de 10 000 migrants ont atteint le Royaume-Uni via la mer.

 

Et aussi