Une fillette a été secourue par les garde-côtes espagnols, le 20 juin 2021, au large des îles Canaries. Image d'illustration. crédit : Reuters
Une fillette a été secourue par les garde-côtes espagnols, le 20 juin 2021, au large des îles Canaries. Image d'illustration. crédit : Reuters

Lundi, les autorités espagnoles ont porté secours à 123 personnes qui tentaient d’atteindre les îles de Fuerteventura, Grande Canarie et Lanzarote à bord de trois embarcations. Onze enfants figurent parmi les rescapés originaires de pays d’Afrique subsaharienne.

Les arrivées se succèdent dans l’archipel espagnol des Canaries. Lundi 13 septembre, les secours maritime espagnols ont porté assistance à trois embarcations qui se trouvaient au large des îles de Fuerteventura, Grande Canarie et Lanzarote.

Parmi les rescapés, tous originaires des pays d’Afrique subsaharienne, figurent 38 femmes – dont une enceinte - et onze enfants.

La traversée depuis les côtes ouest-africaines est particulièrement longue et dangereuse en raison de forts courants. De nombreuses embarcations disparaissent ou font naufrage en mer. Début septembre, une embarcation a fait naufrage avec 86 personnes à son bord. La marine marocaine a retrouvé 22 corps mais aucun survivant.

Près de 2000 disparus

Les arrivées de migrants aux Canaries, à l'issue d'une traversée particulièrement dangereuse, ont connu une augmentation spectaculaire depuis la fin 2019, et le durcissement des contrôles en Méditerranée.

>> À (re)lire : Un guide pour aider à la recherche des personnes disparues sur la route de l'exil

En 2020, année record depuis 2006, 23 023 migrants ont atteint l’archipel espagnol, soit huit fois plus que l'année précédente, selon le ministère espagnol de l'Intérieur. Le flux des arrivées ne s'est pas tari depuis. Du 1er janvier au 15 août 2021, 8 222 migrants sont, en effet, arrivés sur l'archipel. Soit plus de deux fois plus que sur la même période en 2020.

D’après l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 428 personnes ont perdu la vie durant cette traversée du 1er janvier au 20 août, soit 102 de plus que sur la même période l'an dernier. Mais selon des données compilées par l'ONG Caminando Fronteras sur la base des témoignages de migrants, au moins 1 922 personnes ont disparu en mer sur les six premiers mois de 2021.

 

Et aussi