Une mère et son enfant à leur arrivée sur l'île de Grande Canarie. Image d'illustration. Crédit : Reuters
Une mère et son enfant à leur arrivée sur l'île de Grande Canarie. Image d'illustration. Crédit : Reuters

En une seule journée, mardi, près de 400 personnes ont débarqué sur les îles Canaries. Les secours maritimes ont porté assistance à douze embarcations tout au long de la nuit et de la matinée.

Mardi 14 septembre, près de 400 personnes sont arrivées aux Canaries, selon un décompte de l'agence de presse EFE. Les secours maritimes espagnols avaient repéré douze embarcations dans les eaux environnantes.

La grande majorité des exilés - 365 - sont originaires de pays du Maghreb. Parmi eux, on compte au moins treize femmes et trois enfants, selon EFE. Un homme décédé a également été retrouvé.

D'un côté, depuis l'île de Grande Canarie, les secours maritimes et la Croix-Rouge ont porté assistance à 182 personnes, réparties sur six canots. De l'autre, depuis l'île de Lanzarote, les secours ont pris en charge 210 personnes également réparties sur six canots. Certaines personnes ont été transférées à l'hôpital.

Cette série d'opérations a débuté peu après minuit, dans la nuit du lundi au mardi, au sud de Grande Canarie, relate en détails le média Diario de Lanzarote.

>> À (re)lire aussi : Canaries : 123 migrants dont onze enfants secourus au large de l'archipel

En 2020, 23 023 migrants ont atteint l’archipel espagnol, soit huit fois plus que l'année précédente, selon le ministère espagnol de l'Intérieur.

D’après l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 428 personnes ont perdu la vie durant cette traversée du 1er janvier au 20 août. Mais selon des données compilées par l'ONG Caminando Fronteras sur la base des témoignages de migrants, au moins 1 922 personnes ont disparu en mer sur les six premiers mois de 2021.

>> À (re)lire aussi : Route des Canaries : un naufrage fait au moins 22 victimes

 

Et aussi

Webpack App