Des migrants montent à bord d'un camion sur l'autoroute A16 qui mène au tunnel sous la Manche, près de Calais, le 17 décembre 2020. Crédit : Reuters
Des migrants montent à bord d'un camion sur l'autoroute A16 qui mène au tunnel sous la Manche, près de Calais, le 17 décembre 2020. Crédit : Reuters

Un jeune Soudanais de 16 ans a été retrouvé mort mardi matin à Marck, près de Calais. Il a chuté d’un poids lourd dans lequel il essayait de monter pour rallier l’Angleterre.

Un jeune migrant est décédé mardi 28 septembre au petit matin à Marck, à quelques km de Calais. Selon les images de vidéosurveillance, "la victime a tenté de monter dans le camion", un semi-remorque qui roulait à faible vitesse, mais "a chuté", a indiqué à l’AFP une source judiciaire.

La victime était en arrêt cardio-respiratoire quand les pompiers de Marck, prévenus, sont arrivés sur les lieux, précise la Voix du Nord. Ils n’ont malheureusement pas pu le ranimer et l'homme est mort sur place.

Enquête ouverte pour "homicide involontaire"

Les faits se sont déroulés aux alentours de 5h du matin. En raison de l’obscurité, "le conducteur n’a a priori pas pu se rendre compte qu’il roulait sur quelqu’un", a ajouté la source judiciaire à l'AFP.

Une enquête pour "homicide involontaire" a été ouverte. D’après les premiers éléments, la victime serait de nationalité soudanaise et âgée de 16 ans.

>> À (re)lire : Reportage : à Calais, des associations rendent leur identité aux migrants décédés

L’adolescent se trouvait avec un groupe d'autres migrants sur le parking de la zone d'activité de Marck pour essayer de se hisser dans les poids lourds.

Dans le nord de la France, des centaines de migrants attendent de pouvoir passer en Angleterre, en traversant la Manche ou en montant dans des camions et des trains. Ces tentatives de passage ne sont pas sans risques. En mars dernier, un migrant d’une vingtaine d’années a eu le pied sectionné alors qu’il essayait de monter dans un train de marchandises dans les environs du port de Calais.

Quelques mois plus tôt, en novembre 2020, un autre exilé également âgé d’une vingtaine d’année est décédé au centre hospitalier de Calais après avoir été percuté par une voiture près de l’entrée d’Eurotunnel, qui conduit en Angleterre.

 

Et aussi