Crédit : Flickr
Crédit : Flickr

Comment est organisé le cursus scolaire en France ? Comment inscrire son enfant à l’école, au collège ou au lycée ? Que faire après le collège ? InfoMigrants fait le point.

En France, la scolarité est obligatoire de 6 à 16 ans. L’école publique est mixte, laïque et gratuite. L’année scolaire débute en septembre pour se terminer fin juin / début juillet.

  • L’école maternelle (de trois à six ans) :

Même si la scolarité n’est obligatoire qu’à partir de six ans, la quasi-totalité des enfants débutent leur cursus scolaire à trois ans, en entrant à l’école maternelle. Elle s'échelonne sur trois étapes :  la petite, la moyenne et la grande section en fonction de l’âge de l’enfant.

Le programme englobe cinq principales activités : s’approprier le langage et se préparer à lire et écrire ; devenir élève ; agir et s’exprimer avec son corps ; découvrir le monde ; percevoir, sentir, imaginer, créer.

L’acquisition du langage, son enrichissement, la découverte de l’univers de l’écrit et celui des nombres, l’apprentissage du vivre-ensemble sont privilégiés.

>> Pour inscrire son enfant à l’école maternelle, il faut s’adresser à la mairie de son domicile. Le maire établira un certificat d’inscription qu’il faut présenter au directeur de l’école ainsi qu’une pièce d’état civil de l’enfant et du responsable légal, un certificat de domiciliation et un certificat médical.

  • L’école élémentaire (de 6 à 11 ans) :

L’école élémentaire est divisée en cinq cycles : CP, CE1, CE2, CM1 et CM2.

- Au CP (cours préparatoire), la priorité est l’apprentissage de la langue française et des mathématiques. Les élèves sont aussi initier aux langues étrangères. L’élève a généralement 6 ans.

- Au CE1 (cours élémentaire 1ère année), s’ajoutent l’enseignement des langues étrangères, les pratiques artistiques (arts visuels et éducation musicale), l’enseignement de l’histoire des arts, l’éducation physique et sportive.

- Au CE2 (cours élémentaire 2ème année), CM1 (cours moyen 1ère année) et CM2 (cours moyen 2ème année), de nouvelles disciplines apparaissent : l’histoire et la géographie, les sciences expérimentales et la technologie.

>> Pour inscrire son enfant à l’école élémentaire, il faut s’adresser à la mairie de son domicile. Le maire établira un certificat d’inscription qu’il faut présenter au directeur de l’école ainsi qu’une pièce d’état civil de l’enfant et du responsable légal, un certificat de domiciliation et un certificat médical.

  • Le collège (de 11 à 15 ans)

Le collège est un établissement qui accueille sans examen tous les élèves à l’issue de l’école élémentaire, à partir de 11 ans. Le collège est divisé en quatre cycles : 6ème, 5ème, 4ème, 3ème.

Les enseignements sont structurés en disciplines : français, mathématiques, histoire-géographie-éducation civique, sciences de la vie et de la Terre, technologie, arts plastiques, éducation musicale, éducation physique et sportive, physique-chimie, langues vivantes ainsi qu’un enseignement transdisciplinaire d’histoire des arts.

À la fin de l’année de 3ème, les élèves se présentent au diplôme national du brevet qui évalue les connaissances et les compétences acquises au collège. Le diplôme comporte trois épreuves écrites : français, mathématiques, histoire-géographie-éducation civique ainsi qu’une épreuve orale d’histoire des arts. C’est le premier examen important de l’élève.

>> Pour inscrire son enfant au collège, il faut s’adresser à l’Inspection académique qui affectera l’élève dans un établissement et une classe de son niveau. Ensuite, il faut se présenter le plus tôt possible auprès du chef d’établissement.

>> À lire sur InfoMigrants : En France, l'égalité homme-femme est une valeur fondamentale de la République : explications 

  • Le lycée général ou technologique (de 15 à 18 ans) :

Les élèves intègrent le lycée à l’issue de la classe de 3ème du collège. Le lycée est divisé en trois cycles : la seconde, la première et la terminale.

En 1ère et terminale, les élèves se spécialisent et choisissent une filière générale (littéraire, économique/social ou scientifique) ou bien une filière technologique.

Dans tous les cas, à la fin de l’année de terminale (mois de juin), les élèves se présentent à l’examen du baccalauréat. Créé en 1808, ce diplôme marque la conclusion réussie des études secondaires et ouvre l’accès à l’enseignement supérieur. Il constitue le premier grade universitaire. 

>> Pour inscrire son enfant au lycée, il faut s’adresser à l’Inspection académique qui affectera l’élève dans un établissement et une classe de son niveau. Ensuite, il faut se présenter le plus tôt possible auprès du chef d’établissement.

  • Le lycée professionnel :

Pour les élèves qui souhaitent se former plus rapidement à un métier, sans passer par de longues études, il existe le lycée professionnel. Il est possible de l’intégrer après le collège (à la fin de la 3e).

En lycée professionnel, les élèves peuvent prétendre à plusieurs diplômes :

Le baccalauréat professionnel qui s’obtient après trois ans d’études.

- Le CAP, certificat d’aptitude professionnelle, qui s’obtient après deux ans d’études. Il existe environ 200 spécialités de CAP : de la boulangerie, en passant par la coiffure ou le métier d’opérateur projectionniste de cinéma par exemple.

Une partie de la formation se déroule en milieu professionnel.

>> Pour inscrire son enfant au lycée, il faut s’adresser à l’Inspection académique qui affectera l’élève dans un établissement et une classe de son niveau. Ensuite, il faut se présenter le plus tôt possible auprès du chef d’établissement.

  • Les études supérieures :

Après le baccalauréat, le lycéen devient étudiant. Il peut opter pour des études plus ou moins longues. Il a le choix entre plus de 3 000 établissements dont 95 universités (qui enseignent l’histoire, la littérature, la psychologie…), 246 écoles d’ingénieurs, 223 écoles de commerce, gestion et comptabilité et 2 000 écoles à spécialistes diverses (mode, art, architecture…)

>> Pour plus d’informations : http://cache.media.education.gouv.fr/file/scolarisation/91/4/pripi_286914.pdf

>> Pour vous aider dans vos démarches : contacter le Centre académique pour la scolarisation des nouveaux-arrivants et des enfants du voyage (Casnav) de votre ville. Exemple pour Paris : https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/piapp1_64061/eleves-nouvellement-arrives-de-l-etranger-et-enfants-du-voyage-casnav

 

Et aussi