Des migrants sont interceptés au large de Grand Canaria, aux îles Canaries, en janvier 2020. Crédit : Reuters/Borja Suarez
Des migrants sont interceptés au large de Grand Canaria, aux îles Canaries, en janvier 2020. Crédit : Reuters/Borja Suarez

Les secours espagnols sont venus en aide à 187 personnes qui dérivaient à bord de 5 canots au large des îles Canaries, mercredi 13 octobre. Pour la troisième journée consécutive, les sauvetages s'enchaînent dans la zone.

Nouvelle journée de sauvetage aux Canaries. Mercredi 13 octobre, 187 migrants ont été secourus dans les eaux de l’Atlantique au large des Canaries, selon l'agence de presse Efe Canaries. Retrouvés à bord de 5 embarcations, les rescapés étaient à majorité d’origine maghrébine, à l’exception de 50 Africains subsahariens dans le dernier canot.

Selon Europa press, 14 femmes, 5 mineurs et un bébé voyageaient sur l'embarcation de fortune, qui a été secourue au large de Lanzarote.

Les jours s’enchaînent et se ressemblent pour les secours espagnols qui ne connaissent aucune journée de répit. La veille, l’Espagne avait déjà procédé à de nombreux sauvetages. Près de 160 personnes avaient été secourues.

Lundi 11 octobre, pas moins de 121 personnes avaient aussi été sorties de l’eau par les navires espagnols. Parmi ces rescapés, tous d'origine subsaharienne, on comptait 20 femmes et deux enfants, selon les informations données par un porte-parole de la Salvamento Marítimo à EFE.

Au total, en trois jours, les secours maritimes espagnols auraient donc porté assistance à près de 470 personnes.

>> À (re)lire : Route des Canaries : au moins 785 morts depuis le début de l'année

Les traversées en direction des îles Canaries depuis les côtes ouest-africaines ne cessent d'augmenter depuis le début de l'année - plus de 9 000 débarquements contre près de 4 000 à la même période l'an dernier. 

Selon les dernières données de l'Organisation internationale des migrations (OIM) publiées vendredi 24 septembre, au moins 785 personnes sont mortes sur la route des Canaries entre janvier et août 2021.

L'ONG Caminando Fronteras, qui surveille les flux migratoires aux Canaries, comptabilise, elle, 1 922 personnes décédées, rien qu'au premier semestre 2021.

 

Et aussi