Des policiers se tiennent près d'un canot pneumatique après une opération de sauvetage de migrants en mer, à Berck, le 14 janvier 2022. Crédit : Reuters
Des policiers se tiennent près d'un canot pneumatique après une opération de sauvetage de migrants en mer, à Berck, le 14 janvier 2022. Crédit : Reuters

Un jeune migrant, a priori soudanais, est décédé vendredi à la suite d'une tentative de traversée de la Manche avec une trentaine d'autres personnes. D'après une source proche de l'enquête en cours, les migrants se trouvaient sur "un canot semi-rigide" et pourraient avoir été piégés par la marée.

Un homme d'une vingtaine d'années, a priori de nationalité soudanaise, est décédé vendredi 14 janvier en tentant de traverser la Manche, a précisé le parquet de Boulogne-sur-Mer à l'AFP. Ce migrant avait pris la mer avec 32 autres personnes qui ont été secourues au large de Berck, dans le Pas-de-Calais, toujours selon le parquet qui a ouvert une enquête contre X pour homicide involontaire.

D'après une source proche de l'enquête, les migrants se trouvaient sur "un canot semi-rigide". Ils pourraient avoir été piégés par la marée, certains d'entre eux ayant été retrouvés sur des bancs de sable.

Les 32 personnes ont pu être secourues "saines et sauves", mais en état d'"hypothermie".

>> À (re)lire : Naufrage meurtrier dans la Manche : la 27e victime est un jeune homme de nationalité vietnamienne

La mort de ce jeune homme marque le premier décès de migrant dans la Manche de l'année.

Le bilan de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord pour 2021 fait état de 30 morts et quatre disparus, dont 27 migrants décédés le 24 novembre lors du naufrage de leur embarcation au large de Calais, le pire drame survenu sur cette voie migratoire.

Plus de 270 migrants arrivés en Angleterre jeudi

La veille de ce décès, plus de 270 migrants ont réussi à traverser la Manche, a confirmé le Home office (équivalent britannique du ministère de l'Intérieur). Ils ont rejoint les côtes anglaises depuis la France à bord de 10 petits bateaux.

Interceptés à leur arrivée par les forces frontalières, les migrants ont été amenés à Douvres. Plusieurs jeunes enfants faisaient partie de ce groupe.


Un migrant avec un enfant aux bras arrive au port de Douvres, après avoir traversé la Manche à bord d'un petit bateau, le 13 janvier 2022. Crédit : Reuters
Un migrant avec un enfant aux bras arrive au port de Douvres, après avoir traversé la Manche à bord d'un petit bateau, le 13 janvier 2022. Crédit : Reuters


À lui seul, le nombre de traversées de la Manche enregistré jeudi dépasse le total des passages décomptés au cours du mois de janvier 2021. Côté français, les autorités ont par ailleurs déclaré avoir intercepté 75 personnes en mer à bord de trois canots ce même jour.

En 2021, plus de 28 000 personnes ont rejoint les côtes britanniques par le détroit, soit trois fois plus que l’année précédente. Un record.

Depuis 2018 et le bouclage du port de Calais et d’Eurotunnel, les traversées sont en constante augmentation. Avant cette date, les migrants se cachaient à bord des véhicules et des camions pour passer la frontière. Mais avec le renforcement des contrôles, et la quasi-impossibilité pour les exilés d’accéder à la zone, beaucoup se sont donc tournés vers la mer, malgré les dangers.

 

Et aussi