A Calais, mercredi 30 octobre. Plusieurs Soudanais squattent devant la gare, sans tente, emmitouflés dans leurs manteaux qui protègent difficilement du vent. Crédit : Mehdi Chebil
A Calais, mercredi 30 octobre. Plusieurs Soudanais squattent devant la gare, sans tente, emmitouflés dans leurs manteaux qui protègent difficilement du vent. Crédit : Mehdi Chebil

Un Soudanais de 25 ans est mort lundi après avoir été percuté par un train à Marck, non loin de Calais. Il marchait le long de la voie ferrée avec un autre homme, qui lui, a survécu.

Un migrant soudanais est mort lundi 28 février, dans la soirée, percuté par un train à Marck (Pas-de-Calais), près de Calais, a-t-on appris mardi auprès de la préfecture.

"Vers 19h15, un migrant de nationalité soudanaise, âgé de 25 ans, qui marchait le long de la ligne de chemin de fer avec une autre personne, a été percuté par un train", a rapporté à l'AFP la préfecture du Pas-de-Calais avant de confirmer sa mort. "L'autre personne a pu s'écarter suite aux signaux sonores du train et n'a pas été blessée".

Une enquête pour rechercher les causes de la mort a été ouverte, confiée au commissariat de Calais, selon la Direction départementale de la sécurité publique.

Les accidents sur les voies ferrées ne sont pas rares. Le 4 novembre dernier, un accident similaire s'était produit à quelques centaines de mètres de là. Un train avait percuté un groupe de quatre migrants qui circulaient sur les voies entre Dunkerque et Calais, faisant un mort, un blessé grave et deux blessés plus légers.

Accidents de la route, noyades et électrocution

Le 12 octobre aussi un autre dame a eu lieu. Quatre migrants algériens ont été percutés par un train régional dans le sud-ouest de la France à Ciboure, une ville frontalière de l’Espagne. Ils se trouvaient eux aussi sur les voies ferrées. Trois d’entre eux étaient morts sur le coup. Le quatrième, lourdement blessé, avait été transporté au centre hospitalier de Bayonne. Les exilés s’étaient assoupis sur les rails peu de temps après avoir franchi illégalement la frontière franco-espagnole.

Le 29 août, un jeune Bangladais de 17 ans avait aussi trouvé la mort, côté Italie, près de Vintimille. Il avait été lui aussi électrocuté en tentant de monter sur un train qui rejoignait la France.

Les accidents de la route impliquant des migrants sont nombreux aussi. Le 15 janvier, un jeune Soudanais de 18 ans avait perdu la vie, également à Marck, écrasé par le camion dont il avait chuté en tentant d'y monter. Un mois plus tôt, un adolescent soudanais de 16 ans était lui aussi décédé, en tombant d'un poids-lourd sur la zone d'activité Transmarck. 

Les tentatives de traversées par la mer vers l'Angleterre ont quant à elle fait au moins 30 morts et quatre disparus en 2021, selon un bilan de la préfecture maritime et un candidat à l'exil est décédé en mer en janvier. 

 

Et aussi