Des réfugiés ukrainiens attendent un train pour poursuivre leur périple, à la gare de Przemysl Glowny, en Pologne, le 20 avril 2022. Crédit : Reuters
Des réfugiés ukrainiens attendent un train pour poursuivre leur périple, à la gare de Przemysl Glowny, en Pologne, le 20 avril 2022. Crédit : Reuters

La guerre en Ukraine a déjà fait plus de 5 millions de réfugiés ukrainiens, moins de deux mois après le début du conflit, selon les chiffres du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, publiés mercredi. Par ailleurs, près de 7,1 millions de personnes ont quitté leur foyer mais se trouvent toujours en Ukraine.

Moins de deux mois après le début de la guerre en Ukraine, plus de 5 millions de personnes ont fui l’attaque russe du pays, a indiqué le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) à travers ses derniers chiffres, publiés mercredi 20 avril. En tout, 5 034 439 Ukrainiens ont quitté leur pays depuis le début de l'invasion russe, selon l’agence onusienne.

"Après huit semaines de conflit, nous en sommes à cinq millions, et ce n'est pas fini", a mis en garde Kelly Clements, la Haut-Commissaire adjointe du HCR, soulignant que ces chiffres représentent aussi "cinq millions d'histoires singulières de pertes et de traumatismes".

>> À lire : Les Européens accordent une "protection temporaire" inédite aux réfugiés d'Ukraine

Par ailleurs, près de 7,1 millions de personnes ont quitté leur foyer mais se trouvent toujours en Ukraine, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

À ces réfugiés ukrainiens s’ajoutent les plus de 218 000 non-Ukrainiens qui ont également quitté le pays, note l'OIM. Il s’agit principalement d’étudiants et de travailleurs étrangers. Parmi eux, beaucoup sont originaires de pays africains tels que le Nigeria, le Cameroun ou le Maroc. Ainsi, ce sont plus de 5,25 millions de personnes au total qui ont fui l'Ukraine depuis le début de la guerre.

>> À lire : Guerre en Ukraine : une nuit aux côtés des civils sur la route de l'exode

Les pays frontaliers en première ligne

Si les étudiants et travailleurs étrangers sont, pour beaucoup, rentrés dans leur pays d’origine, les Ukrainiens, eux – des femmes et enfants à 90 % - ont été accueillis, principalement, dans les pays frontaliers de l’Ukraine.

>> À lire : En France, les multiples blocages des étudiants étrangers ayant fui l'Ukraine

La Pologne a accueilli six réfugiés ukrainiens sur 10, soit près de 3 millions de personnes dont beaucoup poursuivent ensuite leur route vers un autre pays européen. Avant la guerre, environ 1,5 million d'Ukrainiens vivaient déjà dans le pays, principalement des travailleurs migrants.

Le deuxième pays à accueillir le plus de réfugiés ukrainiens est la Roumanie avec un total de 757 047 personnes. La Hongrie et la Moldavie ont également accueilli chacun plus de 400 000 déplacés.

>> À lire : L'Europe au secours de la Moldavie, débordée par les déplacés ukrainiens

Plus surprenant, des milliers d’Ukrainiens ont quitté leur pays pour la Russie et la Biélorussie, alliés dans cette attaque. Toujours selon le HCR, le nombre de réfugiés en Russie s'élevait à 549 805, au 19 avril, alors que 23 759 Ukrainiens avaient trouvé refuge en Biélorussie. 

 

Et aussi