Camp de réfugiés camerounais. Selon le HCR, 44000 réfugiés  ont fui des violences dans l'extrême-nord du pays, depuis août 2021 (image d'illustration). Crédit : AFP
Camp de réfugiés camerounais. Selon le HCR, 44000 réfugiés ont fui des violences dans l'extrême-nord du pays, depuis août 2021 (image d'illustration). Crédit : AFP

C'est dans le camp de Kalambari, au Tchad, que survivent une partie des 44 000 réfugiés ayant fui les violences intercommunautaires de la région de l'extrême-nord du Cameroun, depuis le mois d'août 2021. Ce camp de fortune, construit à la hâte sur un ancien terrain vague, offre des conditions de vie délétères à ses occupants. Notre consœur du Monde Afrique, Lauréline Savoye, s'est rendue sur place.

MONDE AFRIQUE 28/05 TCHAD Camp de Kalambari Laureline Savoye

L'article de Lauréline Savoye "Tchad : au camp de Kalambari, la faim, compagne d’infortune des réfugiés camerounais" est à retrouver sur le site internet du Monde Afrique.

 

Et aussi