Des migrants à la frontière avec la Grèce, lors d'un contrôle de police, en mars 2020. Crédit : OIM
Des migrants à la frontière avec la Grèce, lors d'un contrôle de police, en mars 2020. Crédit : OIM

Dans le nord de la Grèce, deux personnes ont perdu la vie, samedi 4 juin. Selon les premiers éléments, les deux victimes sont un passeur et un migrant, tous deux Pakistanais. Ils se trouvaient à bord d'une voiture. Le trafiquant au volant du véhicule transportait 12 autres exilés, et avait tenté d’échapper à un contrôle de police. Tous les autres passagers ont été blessés.

Deux personnes sont mortes samedi 4 juin dans le nord de la Grèce, a annoncé la police locale, rapporte l'agence de presse AP. Les victimes sont un migrant et un trafiquant présumé, tous deux Pakistanais. Le véhicule, composé de 12 autres exilés, tentait d’échapper à un contrôle policier.

Le passeur a accéléré en voyant les forces de l’ordre, qui l’ont poursuivi sur une cinquantaine de kilomètres. La voiture voyageait de la frontière terrestre de la Grèce vers Thessalonique, et avait été repérée à un poste de contrôle plus tôt samedi.

Les autres passagers, neuf Pakistanais et trois Afghans, ont été blessés lors de l’incident. Les personnes les plus touchées sont celles qui se trouvaient dans le coffre du véhicule, qui avait été volé.

La police a donné peu de détails sur l’origine du drame. On ne sait pas si c’est un accident qui a causé la mort d’un migrant et du passeur ou si les policiers ont ouvert le feu.

Le conducteur avait été reconnu coupable dans le passé de trafic d’êtres humains et de vols qualifiés.

Des accidents fréquents

Les accidents sont fréquents sur la route migratoire. Les trafiquants roulent souvent à vive allure pour éviter d’être repérés et échapper aux contrôles policiers.

Fin 2021, sept personnes avaient été tuées et quatre autres blessées dans l’accident d’une voiture en Hongrie. Selon la police, le conducteur avait refusé de s’arrêter à un contrôle. L’année précédente, sept hommes avaient perdu la vie, majoritairement des migrants, dans le nord de la Grèce. Leur véhicule avait percuté une pile de béton dans une zone de travaux sur la voie rapide près d’Alexandroúpolis, et s’était renversé.

Des milliers de migrants se rendent régulièrement en Grèce depuis la Turquie voisine, dans l'espoir de rejoindre l'ouest ou le nord de l'Europe. Bien que la plupart arrivent sur les îles de la mer Égée, nombre de personnes tentent d'échapper aux patrouilles navales en traversant la frontière terrestre via le fleuve Evros, au péril de leur vie.

 

Et aussi