Une route près de la ville de Gevgelija, en Macédoine du Nord. Crédit : Wiki commons
Une route près de la ville de Gevgelija, en Macédoine du Nord. Crédit : Wiki commons

La police nord-macédonienne a indiqué avoir découvert, samedi, 87 migrants dans une camionnette, sur une autoroute du sud du pays. Deux Macédoniens, suspectés d'être des passeurs, ont été arrêtés.

Samedi 9 juillet, la police de Macédoine du Nord a arrêté une camionnette sur une autoroute du sud du pays dans laquelle se trouvaient 87 migrants, au cours d'un contrôle de routine, près de la ville frontalière de Gevgelija.

Les policiers ont indiqué avoir également arrêté deux citoyens macédoniens, suspectés d'être des passeurs. Ils encourent jusqu'à cinq ans de prison.

Selon les policiers, les exilés - 45 Syriens, 39 Pakistanais, deux Congolais et un Indien - seraient entrés en Macédoine du Nord par la Grèce et envisageaient e poursuivre leur route vers la Serbie afin d'atteindre l'Europe de l'ouest.

Les personnes ont été envoyés dans un centre d'hébergement à Gevgelija dans l'attente de leur renvoi en Grèce.

Le nombre de passages en Macédoine du Nord, sur la route des Balkans, a augmenté ces derniers mois après une forte régression liée à la pandémie de Covid-19.

Les passages de migrants en camion et les arrestations de passeurs sont, de nouveau, courants dans ce pays frontalier de la Grèce et de la Serbie. Des centaines de personnes sont interpellées chaque année dans le pays, en tentant d'atteindre la Serbie. Fin juin, la police a indiqué que deux migrants avaient été tués par un train alors qu'ils s'étaient assoupis sur les rails. Lorsqu'ils se déplacent à pieds, les exilés suivent souvent les voies ferrées pour ne pas se perdre.

 

Et aussi