Une opération de secours d'une embarcation de migrants dans la Manche, en avril 2022. Image d'illustration. Crédit : Twiter @Premar
Une opération de secours d'une embarcation de migrants dans la Manche, en avril 2022. Image d'illustration. Crédit : Twiter @Premar

Entre le 29 et le 30 juillet, 88 personnes migrantes ont été secourues alors qu'elles tentaient de traverser la Manche en canots pneumatiques pour rejoindre les côtes britanniques. La multiplication de ces tentatives ne faiblit pas, depuis le début de l'année, malgré les dangers.

Samedi 30 juillet, 41 personnes ont été secourues dans le détroit du Pas-de-Calais alors qu'elles se trouvaient sur une embarcation en difficulté. Le CROSS Griz-Nez a envoyé sur place l'équipage du patrouilleur des garde-côtes Jacques Oudart Fourmentin, appartenant aux douanes françaises. Les 41 naufragés ont été ramenés à quai, au port de Dunkerque, indique le communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

>> À lire aussi : Plus de 150 migrants secourus dans la Manche en 24h

La veille, une opération de sauvetage avait déjà concerné 47 exilés. Cette fois, c'est le bâtiment de soutien et d'assistance affrété (BSAA) Argonaute de la Marine nationale, ainsi que l'hélicoptère Dauphin, qui ont été dépêchés par le CROSS. Toutes les personnes ont été débarquées au port de Boulogne-sur-Mer.

Dans les deux cas, les personnes ont été reçues à quai par la police aux frontières. "Ce secteur maritime est une des zones les plus fréquentées au monde, les conditions météorologiques y sont souvent difficiles (120 jours de vent supérieur ou égal à force 7 en moyenne annuelle par exemple), c'est donc un secteur particulièrement dangereux", conclut la préfecture de la Manche et de la mer du Nord dans ses communications.

En 2022, deux fois plus de personnes atteignent le Royaume-Uni par la Manche

Lors de cette journée du 29 juillet, 247 migrants répartis sur sept canots ont par ailleurs été interceptés par les autorités britanniques et ont ainsi atteint le Royaume-Uni. Le 30 juillet, pas moins de 460 exilés, sur douze canots, sont également parvenus à traverser la Manche.

Les autorités britanniques dénombrent désormais plus de 16 000 personnes ayant réussi à atteindre le Royaume-Uni après avoir traversé la Manche, depuis le début de l'année 2022. C'est environ le double du chiffre enregistré en 2021 à cette période de l'année.


>> À lire aussi : Près de 500 migrants traversent la Manche en une seule journée

Le ministère français de l'Intérieur, lui, dénombrait "777 événements de traversées et tentatives de traversées en 'small boats' impliquant 20 132 candidats" entre le 1er janvier et le 13 juin 2022. Soit une augmentation de 68 % par rapport à la même période en 2021.

>> À lire aussi : Les tentatives de traversées de la Manche en forte hausse malgré la militarisation de la frontière

En 2021, ces tentatives de traversées, généralement par bateaux pneumatiques au départ du littoral nord entre Calais et Dunkerque, avaient atteint un "record", avec 52 000 personnes l'ayant tentée et 28 000 migrants l'ayant réussie, selon les données de la Place Beauvau.

 

Et aussi