Des migrants escortés par la Border Force britannique dans le port de Douvres après avoir traversé la Manche, le 1er mai 2022. Crédit : Reuters
Des migrants escortés par la Border Force britannique dans le port de Douvres après avoir traversé la Manche, le 1er mai 2022. Crédit : Reuters

Les tentatives de traversée du détroit du Pas-de-Calais pour rejoindre les côtes britanniques se multiplient. Le Royaume-Uni vient de communiquer les chiffres de la semaine dernière : 1045 personnes migrantes sont parvenues à rejoindre les eaux anglaises. Parallèlement, côté français, les opérations de sauvetage d'embarcations en détresse se succèdent.

Lundi 1er août, plusieurs "centaines de migrants" ont été interceptés par la Border Force (police aux frontières britannique) et amenés à quai, dans la ville portuaire de Ramsgate, selon le correspondant locale de la BBC, Simon Jones. Les autorités anglaises n'ont pas encore rendu public le nombre exact de personnes débarquées au cours de cette journée.

En revanche, leur décompte de la semaine du 25 au 31 juillet, qui vient d'être publié, témoigne de la multiplication des traversées cet été. Pas moins de 1 045 personnes ont réussi à atteindre les eaux anglaises durant ces sept jours, selon leur rapport hebdomadaire. À chaque fois, les canots pneumatiques transportaient entre 35 et 45 personnes.

La journée la plus importante a été celle du 30 juillet : 460 exilés, répartis sur douze canots, sont parvenus à traverser la Manche. La veille, ils étaient déjà 247, sur sept canots.

>> À lire aussi : Près de 90 migrants secourus dans la Manche en deux jours

La semaine précédente avait également été marquée par un grand nombre de traversées. Du 18 au 24 juillet, pas moins de 610 personnes ont été interceptées dans les eaux anglaises et débarquées à quai. Sur les deux premières journées, les plus intensives, on comptait respectivement 330 exilés sur sept bateaux, puis 208 sur six bateaux.

Les sauvetages se succèdent côté français

Les autorités britanniques dénombrent désormais plus de 16 000 personnes ayant réussi à atteindre le Royaume-Uni après avoir traversé la Manche, depuis le début de l'année 2022. C'est environ le double du chiffre enregistré en 2021 sur la même période.

En parallèle, les sauvetages menés par les autorités françaises se succèdent. Ce lundi 1er août, le Cross Gris-Nez (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) a repéré 35 personnes sur une embarcation en difficulté.

>> À (re)lire : "Notre bateau était très petit et les vagues très grandes" : récits de traversées de la Manche

Les passagers ont été débarqués au port de Calais. Ils ont ensuite été pris en charge par la police aux frontières et le service départemental d'incendie et de secours, selon le communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Certaines journées, cet été, ont été particulièrement chargées pour les secours français. Du 5 au 6 juillet, par exemple, 166 migrants ont été secourus en quelques heures. Arrivés au port, plusieurs d'entre eux se trouvaient en état d’hypothermie car "ils ont sauté du bateau pour permettre aux femmes et aux enfants de rester à bord de l’embarcation et éviter qu’elle ne prenne l’eau", a raconté un médecin à La Voix du Nord.

 

Et aussi