Des migrants marchent du côté grec tandis que d'autres arrivent sur des bateaux gonflables depuis la Turquie en traversant le fleuve Evros, le1er mars 2020. Crédit : AP
Des migrants marchent du côté grec tandis que d'autres arrivent sur des bateaux gonflables depuis la Turquie en traversant le fleuve Evros, le1er mars 2020. Crédit : AP

Sur ce fleuve-frontière, certains îlots - entourés d’un certain flou juridique - se transforment de plus en plus souvent en terre piège pour des migrants et demandeurs d’asile que la Turquie pousse au départ et dont les Grecs refusent l’arrivée.

OK REP 2'30 Internat 19-09-22 les migrants sur fleuve Evros


Point de passage d’une grande route migratoire, la frontière terrestre entre la Grèce et la Turquie se situe au niveau d’un fleuve : l’Evros. Sur ce fleuve-frontière, certains îlots - entourés d’un certain flou juridique – se transforment de plus en plus souvent en terre piège pour des migrants et demandeurs d’asile que la Turquie pousse au départ et dont les Grecs refusent l’arrivée. 

En juillet, les îlots du fleuve Evros ont d’ailleurs été particulièrement médiatisés lorsqu’une fillette de cinq ans, qui faisait partie d’un groupe de 40 personnes, a trouvé la mort sur l’un d’eux. 

Un reportage à retrouver en intégralité dans l'émission Accents d'Europe

 

Et aussi