REUTERS/Yannis Behrakis | Un migrant cherche à joindre sa famille à bord du navire de l’ONG espagnole « Proactiva Open Arms » alors qu’ils rejoignent le port de Trapani en Sicile.
REUTERS/Yannis Behrakis | Un migrant cherche à joindre sa famille à bord du navire de l’ONG espagnole « Proactiva Open Arms » alors qu’ils rejoignent le port de Trapani en Sicile.

Depuis le début de l’année, plus de 100 000 personnes ont tenté de traverser la Méditerranée pour fuir la guerre, la répression, ou simplement chercher une vie digne. Au moins 2 300 d’entre eux ont perdu la vie. Pour tenter d’éviter ces décès, l’association internationale "Watch The Med-Alarm Phone" a mis en place une permanence téléphonique, qui reçoit les appels des bateaux en difficulté. Elle ne fait pas de sauvetages, mais s’assure que les gardes-côtes ou les bateaux les plus proches viennent effectivement et rapidement en aide aux migrants. C’est en Tunisie que le volet technique du projet a été créé. Là-bas, plusieurs militants de l’association assurent aussi régulièrement des permanences téléphoniques.

Pour bien comprendre comment joindre "Watch the Med-alarm Phone" : regardez la vidéo 

Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi