Un groupe de migrants tente de traverser la Manche en novembre 2021. Crédit : Reuters.
Un groupe de migrants tente de traverser la Manche en novembre 2021. Crédit : Reuters.

Cinq sauvetages ont eu lieu dans la Manche entre samedi lundi. Au total, 189 personnes tentant de rejoindre le Royaume-Uni depuis les côtes françaises ont été ramenées en France.

Depuis trois jours, les opérations de sauvetage dans la Manche sont quotidiennes. Lundi 20 mars, 49 personnes ont été secourues au large de Grand-Fort-Philippe, à une vingtaine de kilomètres de Calais, a indiqué dans un communiqué la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord.

La veille, ce sont deux opérations qui ont eu lieu. En début de matinée, 25 personnes, "dont deux en hypothermie", ont été secourues et ramenées à Calais. Elles ont ensuite été prises en charge par "la police aux frontières et le service départemental d'incendie et de secours", a précisé la préfecture. Un second sauvetage, durant lequel 40 migrants ont été pris en charge, a eu lieu le jour même en milieu d'après-midi.

Samedi 18 mars, c’est après un appel au secours de 24 rescapés qu’une opération a été lancée. Quelques heures plus tôt, "après deux heures de recherches", une embarcation en difficulté a été localisée par un navire de commerce. "Il y a 51 personnes à bord. Le CROSS [centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage, ndlr] engage donc le PSP Flamant pour récupérer l'ensemble des naufragés puis les déposer au port de Calais (62) le samedi 18 mars 2023 en début de matinée", a rapporté la préfecture.

Dans les communiqués, la préfecture a tenu à rappeler la dangerosité dans ce secteur qui est l'un "des plus fréquentés au monde" avec des conditions météorologiques "souvent difficiles". "C'est donc un secteur particulièrement dangereux pour des embarcations précaires et surchargées", souligne-t-elle.

Nouvelle loi contre l'immigration

Ces multiples sauvetages interviennent quelques semaines après la présentation par les autorités britanniques d’une loi très restrictive sur l’immigration. Elle prévoit notamment d’interdire les demandes d’asile pour toute personne entrée irrégulièrement dans le pays. Un projet jugé "inhumain" par de nombreuses ONG.

Cette loi a pour but de "mettre un terme aux traversées de la Manche depuis la France vers le territoire britannique". Les migrants n'ont jamais été aussi nombreux à traverser la mer sur des petites embarcations pour rallier le Royaume-Uni. Plus de 45 000 sont arrivés sur les côtes anglaises en 2022, contre 28 526 en 2021. Depuis le début de l'année 2023, 3 150 migrants ont déjà rejoint les côtes anglaises depuis l'Hexagone.

>> À (re)lire : Expulsions vers le Rwanda : à Kigali, Braverman vante la décoration des habitations prévues pour les migrants

 

Et aussi