Des artistes sur scène lors d'une manifestation culturelle du Bureau d'Accueil et d'Accompagnement des Migrant.e.s (BAAM) à Paris au printemps 2017. Crédits : BAAM Facebook et Mathias Casado Castro.
Des artistes sur scène lors d'une manifestation culturelle du Bureau d'Accueil et d'Accompagnement des Migrant.e.s (BAAM) à Paris au printemps 2017. Crédits : BAAM Facebook et Mathias Casado Castro.

La ministre française de la Culture veut rendre la culture plus accessible aux migrants. De nombreuses initiatives ont déjà été mises en place, notamment en Île-de-France. Découvrez-les grâce à notre carte interactive.

"Réserver des places de théâtre", "proposer des ateliers", "raconter leur histoire" : la ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, a appelé les professionnels du spectacle à mieux intégrer les migrants dans l'univers culturel de l'Hexagone, lors de ses vœux pour 2018 prononcés le 17 janvier dernier.

“Le monde culturel a le devoir d’agir [pour les migrants] : agir pour rendre à ces personnes le droit de vivre normalement, à côté des procédures, des démarches, des files d’attente. Agir pour leur rendre des repères, après des périples inimaginables [...] Agir pour leur offrir la chance d’un enracinement”, a-t-elle déclaré, avant d’annoncer quelques jours plus tard avoir confié à l’historien français Benjamin Stora une mission "de coordination de l'action culturelle en faveur des migrants" dans les établissements nationaux.

>> À lire sur InfoMigrants : Le programme PAUSE s’étend au monde de la culture

L’idée est de concrétiser d’ici l’été un programme pour "développer l'accès des migrants aux arts et à la culture", permettre aux artistes et professionnels migrants de "poursuivre leur activité sur le territoire français" et "contribuer à l'évolution des regards portés par notre société sur les populations migrantes". Concrètement, la mission doit permettre de structurer l’offre des musées, des théâtres, des bibliothèques et autres établissements culturels publics afin de proposer des activités concrètes dans les prochains mois.

"Les opérateurs de la culture veulent faire quelque chose pour les migrants"

“Nous avons remarqué que les opérateurs de la culture sont volontaires, ils veulent faire quelque chose, mais la plupart du temps ils ne savent pas comment s’y prendre et n’ont pas le réseaux ni les contacts avec les associations d’aide aux migrants et le Ministère de l’Intérieur pour atteindre ces populations”, explique un porte-parole du ministère de la Culture à InfoMigrants. 

En attendant la mise en place d'offres concrètes, nombre de structures proposent déjà des cours, des ateliers et des activités culturelles gratuites (ou quasi) aux migrants. Voici une carte, non exhaustive, qui vous permet d’en apprendre davantage pour la région Ile-de-France.

Vous souhaitez nous faire part d’activités culturelles à ajouter à la carte? Ecrivez-nous à infomigrants.net@gmail.com  





 

Et aussi