Des migrants ont été débarqués en Italie après avoir été secourus en mer Méditerranée. Crédit : Reuters
Des migrants ont été débarqués en Italie après avoir été secourus en mer Méditerranée. Crédit : Reuters

En Italie, l’association Caritas (Secours catholique) a développé une application pour smartphone afin d’aider les migrants à se déplacer sur le sol italien. Facile d’utilisation, "Migradvisor" permet de localiser un hôpital, une préfecture, un commissariat…

Elle deviendra peut-être le principal allié des migrants arrivant en Italie. La nouvelle application "Migradvisor", lancée par la Fondation Caritas (Secours catholique), a été développée ce mois-ci afin d’aider les migrants effectuant leurs premiers pas sur le sol italien – après la traversée de la Mer Méditerranée.

Généralement perdus, déboussolés, les migrants ne savent pas où trouver de l’aide. Ils ne savent pas non plus quelles sont les infrastructures du pays, ni comment y accéder. "Migradvisor", est là pour ça. "Ils ont besoin d’un compagnon de voyage", explique Oliviero Forti, membre de l'association humanitaire Caritas, qui a développé l'application."Nous avons ressenti le besoin de leur fournir une première bouée de sauvetage". L’application a été développée en plusieurs langues : français, anglais, arabe et italien.

Avec "Migradvisor", un migrant pourra se géolocaliser et trouver un hôpital proche de lui, un commissariat, une préfecture... Il aura également accès à tous les numéros d’urgence indispensables : un numéro d’information gratuit pour les demandeurs d’asile, le numéro vert italien contre le trafic d’êtres humains, le numéro des gardes-côtes (si les migrants sont perdus en mer), un numéro pour les urgences infantiles et pour les femmes enceintes…

Grâce à l'application, on trouve les numéros d'urgence italiens (ici, en anglais et en arabe)L’application a aussi développé une section "situation à risque". Elle explique par exemple aux mineurs qu’ils ont le droit à une protection et qu’ils sont inexpulsables. Elle rappelle également que les personnes en situation irrégulière ont un risque élevé de tomber dans des réseaux d’exploitation mafieux. Pour les femmes victimes de prostitution forcée, de maltraitance, elle redonne le numéro d’urgence : 800 290 290

Plus de 600 000 migrants en provenance du nord de l'Afrique ont rejoint les côtes italiennes lors des quatre dernières années.

Exemple de "situations à risque" expliqué sur Migradvisor.


 

Et aussi