Getty Images/Travel Ink | L'agriculture du Burkina Faso dépend principalement des pluies.
Getty Images/Travel Ink | L'agriculture du Burkina Faso dépend principalement des pluies.

Plutôt que de miser sur un voyage coûteux et dangereux vers l’Europe, pourquoi ne pas acquérir un bout de terre et se lancer dans le maraîchage ? Un choix utile pour contribuer à l’autosuffisance alimentaire que l’Organisation internationale des migrations (OIM) tente de promouvoir. De jeunes Burkinabé l’ont déjà fait, à leur retour au pays ou avant même de tenter l’aventure migratoire.


Texte initialement publié sur : RFI

 

Et aussi