Pour les réfugiés, s'attaquer à la dépression peut sembler une tâche impossible.
Pour les réfugiés, s'attaquer à la dépression peut sembler une tâche impossible.

Une organisation allemande de soutien aux réfugiés a développé des applications pour smartphones afin d'aider les migrants vivant avec des symptômes de stress psychologique. Ce service de thérapie mobile est disponible en farsi, en anglais et en arabe.

L'organisation Centre Survie a développé deux applications différentes de thérapie mobile: ALMHAR (Application de santé mentale pour les réfugiés ) et SMILERS (Intervention mobile pour l'apprentissage de la régulation émotionnelle de la tristesse).

ALMHAR est conçu pour les réfugiés qui ont dû fuir leur foyer et qui vivent en exil. L’application est disponible en farsi, en anglais et en arabe. Elle explique les problèmes émotionnels les plus courants rencontrés par les réfugiés et offre un soutien de base pour y faire face. Elle fournit des informations de base sur douze domaines de problèmes communs et donne des conseils pratiques.

almhar.org


De nombreux réfugiés qui ont dû quitter leur foyer et leur pays développent des problèmes émotionnels ou physiques en raison des expériences qu'ils ont traversées. Si c'est votre cas, cela ne signifie pas que vous êtes faible ni fou.

Le projet ALMHAR a été développé en réponse au nombre croissant de réfugiés provenant de zones de guerre et de conflits. Nadine Stammel, chercheuse et co-développeuse d'applications, affirme qu'il y a eu une plus forte demande de ressources en santé mentale en arabe, tant de la part des personnes affectées que de la part des professionnels. "Avec ALMHAR, nous offrons des exercices qui peuvent être faits indépendamment ou incorporés dans un cours de thérapie. Par-dessus tout, nous voulons offrir un soutien à l’auto-guérison et, idéalement, une intervention précoce pour éviter que les symptômes ne s'aggravent", explique Mme Stammel.

Toutefois, les développeurs préviennent que l'application n'est pas un substitut à la psychothérapie. Ils soulignent que les personnes dont les problèmes sont graves ou celles qui ont pensé à l'automutilation ou au suicide devraient se rendre à l'hôpital et consulter un médecin ou un thérapeute.

L'application ALMHAR a pour but d'aider les personnes atteintes du syndrome de stress post-traumatique

SMILERS, qui n'est disponible que pour les utilisateurs d'iPhone pour l'instant, s'adresse aux personnes présentant des symptômes plus légers de dépression. Il s'agit d'une application d'auto-guérison qui s'adresse spécifiquement aux arabophones. Il peut être utilisé sans que l’on ait besoin d’avoir un contact direct avec un thérapeute.

L'application SMILERS fait passer les utilisateurs par sept modules au cours d'une période de sept semaines. La plupart des modules sont des histoires en images, représentant, par exemple, le traitement d'une personne fictive. L'application propose de courts exercices pratiques ainsi que des informations importantes sur la dépression et la façon d'y faire face.

Qu’est-ce que ces applications ont de si différent ?

Au cours de la dernière décennie, un grand nombre de programmes de thérapie en ligne ont été développés. L'application SMILERS est née d'un projet appelé Ilajnafsy, qui offre aux arabophones souffrant de dépression ou de troubles liés à un traumatisme l'accès à un soutien psychologique sur Internet depuis 2008.

Maria Böttche, l’une des responsables de l'équipe de recherche du Centre Survie, affirme que l'application mobile ouvrira des possibilités de soutien aux personnes qui peuvent avoir besoin d'une aide psychologique mais qui n'ont pas un accès régulier à un ordinateur.

SMILERS peut être téléchargée depuis le iPhone Store et ALMHAR depuis Google Play.

Le Centre Survie (Zentrum Überleben) offre un soutien médical, psychologique et social gratuit aux personnes venues des zones de guerre et de conflit.

 

Et aussi