balkans

Face aux renforcements des contrôles aux frontières dans les Balkans, les migrants sont parfois contraints à envisager des options plus dangereuses pour rejoindre l'Union européenne. (Photo d'illustration). Crédit : Reuters
Cet homme montre ses blessures aux mains, après avoir tenté de traverser la frontière entre la Hongrie et la Serbie en janvier 2020. Crédit : AP
Un policier slovène surveille la frontière italienne, dans la région de Koper. Crédit : Dana Alboz/ InfoMigrants
Des migrants installés dans un champ à Velika Kledusha, dans le nord de la Bosnie. crédit : InfoMigrants
La Macédoine du Nord, pays de passage sur la route des Balkans pour ceux qui espèrent rejoindre le nord-ouest de l'Europe, est régulièrement le théâtre de découvertes de ce genre. Crédit : Google Street View
Des véhicules de police en Macédoine du Nord. Crédit : DR
Image d'archives de soldats patrouillant à la frontière entre la Grèce et la Macédoine du Nord. Crédit : Epa
La Macédoine du Nord a fermé sa frontière avec la Grèce en raison de la pandémie du coronavirus. Photo: Imago/ZUMA Press
De nombreuses clôtures ont été érigées le long de la frontière entre la Slovénie et la Croatie pour empêcher le passage de migrants clandestins (archive). Crédit : Dana Alboz / InfoMigrants
Un migrant montre sa blessure à la jambe causée selon lui par la police croate. Amnesty International a publié d'autres photos de blessures plus graves, que la rédaction d'InfoMigrants a choisi de ne pas diffuser. Crédit : Danish Refugee Council
Des coupes claires ont été constatées sur la montagne Plješivica, une région forestière protégée, à la frontière entre la Croatie et la Bosnie. Crédit : Google Street View
Les deux victimes ont été découvertes par la police sur une route à l'extérieur de la petite ville de Cazin, près de la frontière croate. Crédit : Google Street View