balkans

Les 36 migrants ont été découverts dans un camion sur une route de la ville de Strumitsa, dans le sud-est de la Macédoine, près de la frontière nord de la Grèce. Crédit : Google Street View
Des milliers de migrants se trouvent toujours en Serbie, dans l'espoir de pouvoir passer en Croatie. Ici, deux jeunes Afghans se reposent sous le pont Brankov, à Belgrade, le 9 décembre 2019. Crédit : REUTERS/Marko Djurica
Un homme se réchauffe à l'aide d'une couverture dans le camp de Vucjak où les migrants n'ont aucun accès à l'eau ou au chauffage. Crédit : Reuters
La neige a commencé à tomber sur le camp de Vucjak dans le nord de la Bosnie. Crédit : REUTERS/Dado Ruvic
La frontière entre la Serbie et la Hongrie. Crédit : Reuters
Environ 2 500 migrants survivent dans le camp de Vucjak et dans les bois alentours dans l'espoir de réussir à passer la frontière croate. Crédit : Reuters
Des policiers patrouillent à la frontière slovéno-italienne, en novembre 2019. Crédit : Dana Alboz
La frontière entre la Croatie et la Slovénie a connu 14 000 tentatives de passages par des migrants clandestins, selon le gouvernement slovène. Crédit : Dana Alboz / InfoMigrants
Des garde-frontières bosniens et croates face à des migrants, à Maljevac, le 24 octobre 2018. Crédit : Reuters
le camp de Vucjak n'a ni eau courante, ni électricité. Depuis le 21 octobre, la mairie de Bihac a cessé d'approvisionner le camp en eau potable. Crédit : Jeanne Frank/ Item pour InfoMigrants
Deux fois par jour, à 10 heures et 15 heures, les migrants attendent en file indienne devant une tente où a lieu la distribution des repas. Le petit-déjeuner se compose de tartines de pain et de confiture. Pour le déjeuner, des pâtes ou des lentilles sont souvent servies. La Croix rouge n’a pas les moyens d’offrir le dîner. Crédit : Jeanne Frank, Item, pour InfoMigrants
Environ 600 hommes seuls, majoritairement originaires du Pakistan et d'Afghanistan, vivent dans le camp de Vucjak, dans le nord de la Bosnie. Crédit : Jeanne Frank, Item.