calais

Ces migrants ont été secourus dans la Manche le 22 septembre. Crédit : Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Dunkerque
L'évacuation du campement de migrants de l'ancienne station-service à Calais, le 28 janvier 2020. Crédit : Human Rights Observers
"Les migrants ont faim", assure Claire Millot de l'association Salam (image d'archive). Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Deux migrants ont été retrouvés blessés à l'arrière d'un camion, près du tunnel sous la Manche. Crédit : DR
Image d'archives de migrants à Calais. Crédit : EPA
Deux bateaux gonflables flambant neufs que des migrants ont laissés derrière eux dans les Dunes de la Slack, à 30 kilomètres au sud de Calais, le 1er septembre 2020, après qu'une opération de police française les a empêchés d'embarquer. Les canots pneumatiques, d'une valeur d'environ 2000 euros chacun, ont été abandonnés dans les dunes de sable à une centaine de mètres du rivage. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Plus d'une centaines de personnes ont été secourues par les autorités françaises mercredi 2 septembre 2020 alors qu'elles tentaient de traverser la Manche. Crédit : Twitter @premarmanche
Des canots utilisés par les migrants pour tenter de traverser la Manche entreposés dans une gendarmerie française, le 20 août 2020. Credit : Reuters
Démantèlement du camp dit "BMX" à Calais, le 18 juillet 2019. Crédit : Mehdi Chebil / InfoMigrants (archives)
Des migrants marchent dans les rues de Calais, en octobre 2019. Crédit: Mehdi Chebil
Des migrants débarquent d'un navire des garde-côtes britanniques après être arrivés dans le porte de Douvres, le 12 août 2020. Crédit : REUTERS/Matthew Childs
Des migrants sur une embarcation de fortune tentant de traverser la Manche avant d'être secourus en mer. Image d'illustration. Crédit : Twitter @Premarmanche