camps de migrants refugies

Dans le camp de Pabradé en Lituanie, des militaires entrent avec des chiens, ce qui effraie les migrants. Crédit : DR
Trois jeunes mineurs en recours sont au bord de la Seine, en proche banlieue de Paris, le 21 juin 2022. Crédit : InfoMigrants
Une femme devant sa tente dans le camp de Kara Tepe, à Lesbos. Crédit : Marianna Karakoulaki / DW
Un incendie s'est déclaré mercredi 15 juin dans le camp d'Eleonas, à Athènes, où vivent plus de 1 100 migrants. Crédit : DR
Une femme porte ses affaires après l'incendie du camp de Moria, sur l'île de Lesbos en 2020. Crédit : Reuters
Depuis un peu moins d'un mois, 80 personnes environ se sont installées dans ce camp informel situé au bord du périphérique parisien, porte de Pantin. Crédit : InfoMigrants
Dans le Calaisis, les expulsions et les démantèlements de camps sont presque quotidiens pour les exilés. Crédit : Utopia 56
Dawda vient de Gambie. Depuis son arrivée à Paris mi-mai, il dort à la rue. Crédit : InfoMigrants
Le camp de Nea Kavala, au nord de la Grèce, en octobre 2021. Crédit : InfoMigrants
L'association Utopia 56 a installé, samedi 28 mai 2022, un campement de mineurs place de la Bastille, à Paris, pour alerter sur le manque de prise en charge de ces jeunes en recours. Crédit : Utopia 56
Camp de réfugiés camerounais. Selon le HCR, 44000 réfugiés  ont fui des violences dans l'extrême-nord du pays, depuis août 2021 (image d'illustration). Crédit : AFP
Des demandeurs d'asile soudanais marchent vers les locaux du HCR à Agadez pour protester contre leurs conditions de vie, en 2020 (archives). Crédit : DR