camps de migrants refugies

Près de 1 500 migrants ont été "mis à l'abri" et orientés vers des centres d’accueil de la région parisienne. Crédit : InfoMigrants
Parwana a passé plus de trois mois avec sa famille dans le camp de Moria, en Grèce. Elle a raconté son quotidien dans des "lettres au monde" publiées sur internet et bientôt dans un livre. Crédit : Judith Büthe
Reuters/Giorgos Moutafis | Des réfugiés traversent le camp de Moria, sur l'île de Lesbos en Grèce, le 13 décembre 2019.
REUTERS/Elias Marcou | À Mytilène, sur l'île grecque de Lesbos, les habitants ont manifesté ce mercredi 22 janvier contre les camps de migrants. Près de 20.000 personnes se concentrent à Lesbos, autour d’un espace prévu pour 3.000.
REUTERS/Costas Baltas/File Photo | Depuis le regain de demandeurs d’asile en provenance de la Turquie cet été, la Grèce est redevenue la principale porte d’entrée des réfugiés en Europe.
CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP | Le campement de fortune à la porte d'Aubervilliers, le long du périphérique nord, le 16 mai 2019.
Photo d'archive (2018) de migrants à Agadez, au Niger. Crédit : Mehdi Chebil / InfoMigrants
Image d'archives de migrants dans la forêt du Puythouck à Grande-Synthe. Crédit : InfoMigrants
Des migrants dans le camp de Moria, sur l'île grecque de Lesbos. Crédit : Reuters
Le campement de la Chapelle dans le nord de Paris a été évacué le 7 novembre 2019. Photo d'archives. Crédit : InfoMigrants
BOUREIMA HAMA / AFP | Des migrants dans un camp de transit à Agadez, au Niger (image d'illustration)
L'incendie a ravagé une bonne partie du camp qui accueillait environ 1 400 demandeurs d'asile près d'Agadez au Niger. Crédit : DR