camps de migrants refugies

Un campement de jeunes migrants à Paris, le 30 juin 2020 (photo d'illustration). Crédit : Reuters
Une cinquantaine de migrants vivent dans un bâtiment abandonné de Saint-Ouen, en région parisienne. Crédit : InfoMigrants
Une fois les abris des exilés détruits, de grands tractopelles ramassent leurs affaires avant de les jeter, à Grande-Synthe, le 13 janvier 2021. Crédit : Capture d'écran / Human Rights Observers
Dans le Calaisis, les expulsions et les démantèlements de camps sont presque quotidiens pour les exilés. Crédit : Utopia 56
Cette photographie prise le 30 mars 2021 montre une vue aérienne du camp de réfugiés de Kara Tepe ou Mavrovouni à Mytilène, sur l'île de Lesbos. Crédit : AFP
Photo prise en juillet 2018 dans le camp de migrants de La Chapelle à Paris. Crédit : InfoMigrants
Plus de 300 hommes, majoritairement irakiens, se trouvaient cet été dans le camp de Rudninkai, en Lituanie. Crédit : InfoMigrants
Entre 1 000 et 1 500 migrants vivent à Calais, dans le nord de la France. Crédit : Reuters
Les projectiles lancés par les forces de l'ordre et les exilés, des pierres et des douilles de LBD, jonchent le sol du camp du "Old Lidl", à Calais, le 30 décembre 2021. Crédit : Utopia56
L'année 2021 a été riche en actualités migratoires. Crédit : InfoMigrants
Ce centre de rétention de migrants en Pologne a été le théâtre d'une émeute en novembre dernier. Crédit : capture d’écran d’une vidéo publiée sur Youtube par la police de Lubuska
Malgré le froid, les évacuations de campements ont continué sans proposition de mises à l'abri, selon les associations. Crédit : Utopia 56