camps de migrants refugies

Un campement de Grande-Synthe a été évacué mercredi 13 octobre 2021. Crédit : capture d'écran d'Utopia 56
Les migrants du camp de Nea Kavala, en Grèce, manifestent contre l'accès limité à la nourriture, le mercredi 13 octobre 2021. Crédit : DR
Un campement de migrants, à Coquelles, près de Calais. Les exilés qui y vivent n'ont pas accès aux distributions de nourriture de la Vie active, association mandatée par l'Etat. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants.
Des gendarmes démantèlent un campement de migrants à Calais, en octobre 2019. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Le camp de Nea Kavala dans le nord de la Grèce compte 1200 personnes  dont un tiers d'enfants. Crédit : Dana Alboz/InfoMigrants
L'évacuation du campement de migrants de l'ancienne station-service à Calais, le 28 janvier 2020. Crédit : Human rights observers
Vue d'un camp de migrants sur l'ile grecque de Samos, le 19 septembre 2021. Crédit : AFP
Une centaine de CRS était présent dans le camp jeudi 23 septembre pour son démantèlement. Crédit : Utopia 56
Des exilés se trouvent dans le nouveau camp de Kara Tepe, à Lesbos, le 19 septembre 2020. Image d'illustration. Crédit : EPA
Des migrants bloqués en Grèce. Crédit : Picture alliance
Des migrants attendent à l'extérieur du nouveau centre dans le village de Zervou sur l'île de Samos, en Grèce, le 20 septembre 2021. Crédit : AP
L'incendie de Samos s'est déclaré dimanche 19 septembre. Crédit : Twitter @SchmitzFlorian