camps de migrants refugies

Laissé à l'abandon, le collège Maurice Scève a été investi par des migrants, qui espèrent une régularisation de leur situation administrative. Crédit : Capture d'écran Google Maps
Au campement du gymnase de Grande-Synthe, des commerces illicites comme celui-ci se sont progressivement établis. Crédit : Mehdi Chebil / InfoMigrants
Des pêcheurs locaux aident des réfugiés arrivant avec un canot pneumatique sur l'île grecque de Lesbos. | Photo: EPA / ORESTIS PANAGIOTOU
Le socialiste Martial Beyaert a succédé à Damien Carême comme maire de Grande-Synthe le 3 juillet 2019. Crédit : Ville de Grande-Synthe / Facebook
Des migrants évacués de squats à Bordeaux dans le hall de la Bourse du travail. Crédit : Ovale Citoyen
Des dizaines de tentes de migrants ont été installées aux abords du gymnase de Grande-Synthe, faute de places suffisantes à l'intérieur. Crédit : Mehdi Chebil / InfoMigrants
Des migrants au camp des Huttes à Calais en juillet 2019. Crédit : Mehdi Chebil / InfoMigrants
Image d'illustration d'une famille afghane hébergée dans une famille parisienne. Crédit : InfoMigrants (photo d'archives)
139 personnes -dont une grande majorité de familles - ont été évacuées de la porte d'Aubervilliers vendredi 12 juillet 2019, parmi elles, 131 vivaient sur le campement installé quelques jours plus tôt.
Des enfants dans le nouveau camp de la porte d'Aubervilliers, dans le nord de Paris. Crédit : InfoMigrants
Le nouveau Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a prêté serment lundi 8 juillet 2016. Crédit  : Reuters
Une vue aérienne du camp de Grande-Synthe. Crédit : Solidarity border