centre de retention administrative cra

Capture d'écran de la vidéo de l'agression de Musa Balde dans les rues de Vintimille, en Italie, le 9 mai 2021.
Capture d'écran du JT portugais sur la mort d'Ihor Homeniuk, le 12 mars 2020, dans le centre de rétention de l'aéroport de Lisbonne.
Dans le camp de Saint-Denis, en région parisienne, où vivaient plus de 2 000 personnes en 2020. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Le campement de migrants brièvement installé place de la République, à Paris, lundi 23 novembre. Crédit : Utopia 56
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | L'établissement pénitentiaire de Fleury-Mérogis, près de Paris, contient un quartier pour les détenus mineurs. (photo d'illustration).
La cour du centre rétention du Mesnil Amelot, à proximité de l'aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle en mai 2019. Crédit : InfoMigrants
L'entrée du centre de rétention administrative de Rennes (Ille-et-Vilaine). Crédit : La Cimade
Vue de la cour intérieure du CRA du Mesnil-Amelot, près de Paris. Crédit : Maëva Poulet / InfoMigrants.
Image d'illustration de barbelés. Crédit : Reuters
La cour du CRA du Mesnil-Amelot, le 26 avril 2019. Crédit : InfoMigrants
Le CRA du Mesnil-Amelot, à proximité de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 26 avril 2019. Crédit : InfoMigrants
Le centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, en Seine-et-Marne. Crédit : La Cimade