centre de retention administrative cra

Des panneaux interdisent l'accès aux migrants à l'un des ponts enjambant la rivière Bidassoa, qui marque le frontière entre Irun, en Espagne, et Hendaye, en France. Crédit : Mehdi Chebil
Le centre de rétention administratif de Lyon Saint-Exupéry. Capture d'écran Google Maps.
Des retenus dans le centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot, en région parisienne,  en avril 2019. Crédit : Maëva Poulet
Le CRA du Mesnil-Amelot, à proximité de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 26 avril 2019. Crédit : Maëva Poulet
Des migrants à Calais, le 18 juillet 2019. Crédit : Mehdi Chebil
La cour du centre rétention du Mesnil-Amelot, à proximité de l'aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle en mai 2019. Crédit : InfoMigrants / Maëva Poulet
Des chambres pour hommes dans le centre de rétention de Mesnil-Amelot. Crédit : Maëva Poulet, InfoMigrants
Des enfants dans la cour du CRA du Mesnil-Amelot vendredi 26 avril 2019. Crédit : Maëva Poulet / InfoMigrants.
Vue aérienne d'Asmara, la capitale de l’Érythrée. Crédit : Reuters
Un policier surveille les écrans de contrôle du centre de rétention du Mesnil-Amelot, en région parisienne. Crédit : Maëva Poulet/InfoMigrants
Les "vols cachés" sont une source d'anxiété pour les personnes enfermées en CRA. Crédit : Reuters
Vue de l'aéroport Roissy Charle-de-Gaulle depuis la ZAPI (zone d'instance pour les personnes en attente). Crédit : InfoMigrants