etudiant

Ayoub est arrivé à Paris l'année dernière et a pu suivre des cours de langue à l'université. Crédit : Dany Mitzman / InfoMigrants
AP - Bernat Armangue | Des ressortissants africains attendent de pouvoir quitter l'Ukraine sur le quai de la gare de Lviv le 27 février 2022.
Des milliers d’étudiants font partie des déplacés par la guerre en Ukraine. Crédit : Getty Images
Des étudiants africains tentent de quitter l'Ukraine, en février 2022. Crédit : DW
La guerre en Ukraine pose la question de la différence de traitement entre réfugiés selon leur pays d'origine . Crédit : EPA
La petite commune de Loué, dans la Sarthe, accueille des Ukrainiens et des étudiants africains. Crédit : Sylvie Koffi / RFI
Des Ukrainiens et des résidents étrangers attendent des trains à la gare de Lviv pour fuir l'Ukraine, le 28 février 2022. Quelques semaines plus tard, des étudiants étrangers rencontrent des difficultés administratives pour pouvoir poursuivre leurs études et leur vie en France. Crédit : AP
Crédit : Studio graphique FMM
Des réfugiés de nombreux pays d'Afrique, du Moyen-Orient pour la plupart des étudiants d'universités ukrainiennes fuient le conflit. Photo prise dans l'est de la Pologne, le 27 février 2022. Crédit : AFP
Natacha Daniels (au centre), étudiante de 20 ans à l'Université nationale d'économie de Kharkiv, a longtemps hésité à fuir car son passeport nigérian était entre les mains de l'administration de son université pour le renouvellement de son permis de résidence. Crédit : Mehdi Chebil
Plusieurs étudiants étrangers ont raconté avoir subi du racisme au moment de leur fuite de l'Ukraine. Crédit : Reuters
Des étudiants africains installés en Ukraine ont été accueillis dans un centre sportif improvisé en refuge à Przemysl, dans l'est de la Pologne, le 28 février. (image d'illustration). Crédit : AFP