expulsions

Les migrants bloqués depuis deux mois à la frontière avec la Biélorussie, près du village de Usnarz Gorny, ont été arrêtés et gazés après avoir tenté de traverser la frontière. Crédit : Capture d'écran / Twitter
La Pologne a envoyé des centaines de soldats supplémentaires à sa frontière avec la Biélorussie. Crédit : Picture alliance
Des manifestants polonais dénoncent les refoulements de migrants à la frontière biélorusse lors d'une manifestation à Varsovie, le 17 octobre 2021. Crédit : Capture d'écran du compte Twitter @Claudia_Warsaw
La Cimade dénonce un "enfermement abusif" des étrangers en centre de rétention. Crédit : Reuters
Des familles afghanes déplacées, qui fuient la violence dans leurs provinces, se tiennent près de tentes dans un abri de fortune au parc Shahr-e Naw, à Kaboul, Afghanistan, 4 octobre 2021. Crédit : Reuters
Un ancien policier grec confirme l'existence de pushbacks dans l'Evros entre la Grèce et la Turquie. Crédit : InfoMigrants
Le tribunal de Cergy-Pontoise a pris à l'encontre de Diom une obligation de quitter le territoire français. Crédit : DR
Le gouvernement français a décidé de durcir l'octroi des visas à l'égard de ressortissants du Maroc, de l'Algérie et la Tunisie.
Des barbelés à la frontière entre le Maroc et l'Algérie, dans la région de Béchar. Crédit : DR
Les Afghans expulsés en Bulgarie risquent un renvoi vers leur pays d'origine. Crédit : Pixabay
Une opération de démolition dans le quartier de Carobolé, à Koungou, a débuté le 27 septembre 2021. Crédit : préfecture de Mayotte
Le nombre de visas délivrés par la France baissera de 50% pour les Marocains et les Algériens, et de 33% pour les Tunisiens (illustration). Crédit : Picture alliance