femmes

Plusieurs associations conseillent et orientent les femmes victimes de violences conjugales. Crédit : Picture alliance
Image d'illustration de la zapi de l'aéroport Charles-de-Gaulle. Crédit : InfoMigrants
Irène (à droite), Chantal (au centre) et leur amie Fifi (à gauche) sont déjà restées plus d'un an à Moria. Elles veulent à tout prix quitter Lesbos. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Les femmes sans-papiers victimes de violences conjugales sont exclues des dispositifs de protection. Crédit : Picture alliance
Une femme a accouché dans un hélicoptère au dessus de la Sicile. Crédit : Reuters
Des tentes ont été installés lundi soir sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Crédit : Utopia 56
Des travailleuses éthiopiennes à la rue au Liban, devant l'ambassade d'Ethiopie dans le quartier de Hamzmieh, le 24 juin 2020. © AFP
Début avril, plus de la moitié de la population mondiale se retrouvait confinée | Photo: picture alliance/F. May
A Ikambere, le partage d'un repas gratuit a lieu chaque jour pour permettre de créer du lien entre ces femmes migrantes et séropositives. Illustration : Jano Dupont, Les Editions de l'Atelier
Un bébé de deux mois dans un des logements du Home Project à Athènes. Crédit : DW/F.Campana
Des femmes sont assises à côté de tentes de fortune près du camp de Moria sur l'île de Lesbos en Grèce. Crédit : Reuters
Depuis qu'elle vit à Lille, Masomah Alizada s'entraîne sur les routes du Nord. Crédit : Thierry Communal.