femmes

La cour du CRA du Mesnil-Amelot, situé en Seine-et-Marne, le 26 avril 2019. Crédit : Maëva Poulet / InfoMigrants / InfoMigrants.
Image d'illustration. Crédit : Picture alliance / dpa / J.K.Hildenbrand
La cour du centre rétention du Mesnil Amelot, à proximité de l'aéroport de Roissy Charles-De-Gaulle en mai 2019. Crédit : InfoMigrants / Maëva Poulet
Des femmes hébergées à la halte de l'Hôtel de ville, à Paris. Crédit : Henri Garat / Ville de Paris
Afoussata et ses enfants ont longtemps vécu à l'hôtel avant de pouvoir obtenir un studio.
Hadil n'avait que 16 ans quand elle a eu son premier enfant. Illustration : Baptiste Condominas pour InfoMigrants
AFP / PIUS UTOMI EKPEI | Photo prise sur une rue de Benin City (dans l'Etat de Edo, au Nigeria), en mars 2017.
ROMAIN LAFABREGUE/AFP | Novembre 2019: 23 personnes impliquées dans un vaste réseau de prostitution doivent connaître le verdict dans leur procès. La sentence maximale est de 10 années de prison.
Tarya, Camerounaise sans papiers, Ami, demandeuse d'asile originaire de Côte d'Ivoire et Matoumona, demandeuse d'asile venue du République démocratique du Congo participent à un atelier de composition florale de l'association Du pain et des roses aux côtés de Lucile (à droite), fleuriste. Photo : Mehdi Chebil
ROMAIN LAFABREGUE / AFP | Un policier (à g.) s'entretient avec un prévenu nigérian à l'extérieur de la salle d'audience avant le début du procès d'une affaire de réseau de prostitution à Lyon, le 6 novembre 2019.
ROMAIN LAFABREGUE / AFP | La salle d'audience avant le début du procès, le 6 novembre 2019. 23 personnes sont jugées en correctionnelle pour leur implication dans un vaste réseau de prostitution de femmes nigérianes.
BERTRAND LANGLOIS / AFP | Des prostituées dans les rues de Paris (image d'illustration).