femmes

Une avion de la compagnie turque Turkish Airlines. Crédit : Reuters
Déjà privées d'enseignement secondaire, les Afghanes interdites d'aller à l'université
Herman patiente pour être reçu par les secrétaires médicales du centre de santé sexuelle de l'Hôtel-Dieu à Paris. Crédit : InfoMigrants
Une migrante originaire d'Afrique de l'Ouest ayant témoigné de sa mutilation sexuelle auprès d'InfoMigrants. Crédit : DR (Archive)
Sœur Chiara donne volontiers son numéro de téléphone portable pour que des femmes dans le besoin puissent la joindre directement. Crédit : Emma Wallis / InfoMigrants
Pendant quatre mois, Yolanda a été réduite à l'état d'esclave sexuelle en Libye. Crédit : InfoMigrants / Studio graphique FMM
Un rassemblement à Zarzis à l'honneur des disparus en mer, en septembre 2022. Crédit : Maurice Stierl
À seulement 27 ans, Yolanda a connu un passé de femme de jihadiste au Cameroun puis d'esclave sexuelle en Libye. Crédit : InfoMigrants / Studio graphique FMM
Women for women France a réalisé une campagne d'affichage en juillet dernier, à l'occasion du lancement du site web. Crédit : Instore Media
Des habitants de Diakofti, sur l'île de Cythère, ont aidé les autorités à sauver les migrants naufragés dont l'embarcation a heurté les rochers, le 6 octobre 2022. Crédit : Picture alliance
© Leila Alaoui / OIT | Au Maroc, des employées de maison venues, pour la plupart, de Côte d’Ivoire et du Sénégal sont exploitées et maltraitées (photo d'illustration).
Le centre d’accueil pour migrants de Medininkai, en Lituanie, proche de la frontière avec la Biélorussie. Crédit : France 24