grande synthe

Un jeune homme remplit une bouteille au robinet installé près d'un campement, en juillet 2019. Ce lieu de vie a, depuis, été évacué. Crédit : InfoMigrants
Entre 300 et 500 personnes vivaient dans le camp de Grande-Synthe démantelé ce mercredi 25 mai. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Des migrants font la queue pour récupérer un petit-déjeuner distribué par une association à Grande-Synthe. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Image d'archives du démantèlement d'un camp de Grande-Synthe. Crédit : Dana Alboz / InfoMigrants
Environ 300 migrants vivent dans le camp de Grande-Synthe. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Au moins 250 personnes vivent dans le campement de Grande-Synthe, près de Dunkerque, en attendant de pouvoir passer au Royaume-Uni. Crédit : Mehdi Chebil pour InfoMigrants
Un jeune homme dans un camp d'exilés, près de Dunkerque, le 13 janvier 2022. Crédit : Reuters
Des camions font la queue pour rejoindre le tunnel sous la Manche, le 13 mars 2019. Crédits : Reuters
Une fois les abris des exilés détruits, de grands tractopelles ramassent leurs affaires avant de les jeter, à Grande-Synthe, le 13 janvier 2021. Crédit : Capture d'écran / Human Rights Observers
Le camp de migrants à Grande-Synthe, près du canal de Bourbourg, le jeudi 25 novembre. Crédit : Dana Alboz / InfoMigrants
Dans un camp de Grande Synthe, les exilés ont été choqués par la nouvelle du naufrage mais se disent toujours déterminés à partir. Crédit : InfoMigrants
Les enseignes Décathlon concernées par la mesure se trouvent notamment à Calais et Grande-Synthe. Crédit : Reuters