guerre

Le Programme alimentaire mondial a dû réduire jusqu'à 50 % des rations des trois quarts des réfugiés soutenus par l'agence onusienne en Afrique de l'Est. Crédit : AFP
Un réfugié afghan à Islamabad attendant de recevoir de l'aide du HCR, le 9 mai 2022. Crédit : Rahmat GulAP
Les enfants gardent souvent le silence après des événements traumatisants pour ne pas mettre leurs parents en difficulté. Crédit : Reuters
La petite commune de Loué, dans la Sarthe, accueille des Ukrainiens et des étudiants africains. Crédit : Sylvie Koffi / RFI
Une station essence de Lviv bombardée par les Russes, en mai 2022. Crédit : Reuters
© Lukasz Cynalewski, Agencja Wyborc, Reuters | Des bénévoles aident les réfugiés qui ont fui l'invasion de l'Ukraine par la Russie, après leur arrivée dans une gare à Poznan, en Pologne, le 15 mars 2022.
REUTERS - ALEKSANDRA SZMIGIEL | La Pologne accueille à elle seule plus de la moitié de tous les réfugiés qui ont fui depuis le début de l'invasion russe.
Mahmoud vient d’Alep. Il rêve d’obtenir l’asile en Europe et de faire venir sa femme et ses enfants. Crédit : Noé Pignède/RFI
Des milliers de personnes ont déjà afflué à la gare de Berlin, en provenance de Pologne ou de République tchèque. Crédit : Benjamin Bathke / InfoMigrants
Plusieurs étudiants étrangers ont raconté avoir subi du racisme au moment de leur fuite de l'Ukraine. Crédit : Reuters
Des réfugiés venus d'Ukraine accueillis à Chisinau, la capitale de Moldavie, le 5 mars 2022. Crédit : AP
Maria a fui l'Ukraine avec sa mère et sa grand-mère. Crédit : InfoMigrants