harragas

Huit personnes sont mortes dans le naufrage d'une embarcation au large d'Almeria, en Espagne. La Garde civile a pu secourir trois rescapés. Crédit : Heroes del Mar/Facebook
La province et la commune d'Almeria, en Andalousie, accueille une grande partie des migrants arrivés par la mer depuis l'Algérie. Crédit : FlickrCC
Des pans de mur en béton ont été installés le long des plages de la commune algérienne d'Aïn el Turk, à l'ouest d'Oran. Crédit : Oran ville officielle/Facebook
L'Espagne a signé un contrat avec la compagnie de ferry Trasmediterranea pour le rapatriement des migrants algériens expulsés du territoire. Crédit : Trasmediterranea / Facebook
Désoeuvrée, sans perspective d'emploi, une partie de plus en plus importante de la jeunesse tunisienne regarde vers d'autres horizons, quitte à risquer leur vie (photo d'illustration). Crédit : AFP
À Nijar, dans la province d'Almeria, des migrants reçoivent de la nourriture et des soins médicaux par l'ONG Medicos del Mundo. Crédit : Reuters
Des migrants après avoir été interceptés en mer (archives). Crédit : Reuters
En Tunisie, “je suis un mort vivant donc je n'ai pas peur de la mort”
De nombreux migrants tentent de traverser la Méditerranée depuis la petite ville côtière d'Annaba, dans le nord-est de l'Algérie. Crédit : Google Street View
Les corps de cinq Algériens ont été repêchés au large de l'Algérie (image d'archive). Crédit : Reuters
Image d'archives d'une embarcation de migrants au large des côtes espagnoles. Crédit : EPA
Image d'archives de traversée de migrants vers la Sardaigne. Crédit : Ansa