hcr

Catherine Guilyardi | Le camp du HCR à Hamdallaye, près de Niamey, au Niger, lors de son ouverture en avril 2019.
Ces habitants du village de Klobly dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire sont des rapatriés qui se réintègrent grâce à l'activité économique autour de la pisciculture. Crédit : Anne-Diandra Louarn / InfoMigrants
OLYMPIA DE MAISMONT / AFP | Filippo Grandi, le Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés, s'entretient avec des femmes et des enfants dans un quartier qui accueille des personnes déplacées du nord du Burkina Faso à Kaya, le 2 février 2020.
Image d'archives de migrants en Libye. Crédit : Reuters
Image d'archives du centre du HCR à Tripoli. Crédit : Twitter HCR Libye
Une vue panoramique du rond-point de la liberté, dans le quartier d'Adjamé à Abidjan en Côte d'Ivoire. Crédit : Willy Stephane Awaho/flickr.com
fil twitter.com/cochetel | Fil twitter du HCR: photo datée du 4 janvier 2020 documentant l'incendie du camp de réfugiés du HCR près d'Agadez.
PIUS UTOMI EKPEI / AFP | Enfants camerounais réfugiés dans l'État de Cross River au Nigeria, en février 2018.
Image d'archives de migrants secourus après le naufrage de leur embarcation. Crédit : Reuters
RFI/Laure Broulard | Un jeune réfugié dans le centre de transit de Gashora au Rwanda.
Photo d'archive (2018) de migrants à Agadez, au Niger. Crédit : Mehdi Chebil / InfoMigrants